23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux
Accueil > Actualités de la mer > Daurade royale. Elle explore les entrailles de la bête

Daurade royale. Elle explore les entrailles de la bête

Dernière mise à jour le lundi 13 octobre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 09 octobre 2014
Visualiser l’article original



Que mange-t-elle, en quelle quantité, à quelle profondeur et à quelle période ? Le grand prédateur de moules et d’huîtres est loin d’avoir révélé tous ses secrets.
De nature méfiante, la daurade royale ne se laisse pas approcher facilement. Une assistante de recherche basée à la station biologique de Concarneau s’intéresse à ses habitudes alimentaires.
Solène Avignon dissèque consciencieusement les entrailles de ces prédateurs évoluant en banc serré. On trouve des tissus de moules, d’huîtres (corroborés par leur examen ADN) ainsi que des fragments de coquilles puisque la daurade broie et avale une bonne partie du coquillage pour consommer la chair. Elle consomme également du petit crabe, des vers et même des crépidules ! Lire dans les entrailles En revanche, impossible, à l’heure actuelle, d’évoluer la quantité absorbée par une daurade adulte au quotidien. « On sait qu’elles se gavent sur les champs d’huîtres et de moules mais je ne crois pas qu’elles engloutissent jusqu’à 10 % de leur poids », estime Solène Avignon
Reviennent-elles toujours au même endroit ? « Difficile à dire ». On sait seulement que lorsqu’elles s’attaquent à une corde à moules, elles la nettoient entièrement et qu’elles sont donc capables de modifier leur manière habituelle de se nourrir sur le fond. S’attaquent-elles également aux huîtres adultes ?
Les travaux de recherche permettront d’affiner les degrés et techniques de protection à appliquer sur le terrain. Remontée jusqu’en entrée de Manche Cette étude programmée sur trois ans n’en est qu’à ses débuts. Après les protocoles scientifiques fixés, cette ingénieur de recherches attend les prises sur les exploitations partenaires ainsi que les entrailles rapportées dans de la glace par les pêcheurs.
Au sein de ce programme « predador » labellisé Pôle mer Bretagne (piloté par le comité régional de conchyliculture de Bretagne Sud), d’autres chercheurs travaillent sur l’acoustique, afin d’éloigner ces poissons, ou sur l’amélioration des techniques d’élevage et la protection des exploitations.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP