18 décembre : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h3017 décembre : Plancton. La mer vaut bien une symphonie 16 décembre : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 15 décembre : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendue14 décembre : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar13 décembre : Huîtres. Sous haute surveillance 12 décembre : Pêche électrique. Intermarché vent debout11 décembre : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel 10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection
Accueil > Actualités de la mer > Découverte d’explosions d’espèces dans l’océan austral

Découverte d’explosions d’espèces dans l’océan austral

Dernière mise à jour le vendredi 20 septembre 2013

Article paru
sur le site "Techno sciences net" - 20 septembre 2013
Visualiser l’article original


Un réseau international de chercheurs piloté au Muséum national d’Histoire naturelle par une unité de recherche CNRS/UPMC/Muséum/IRD vient de publier dans la revue PLoS ONE les résultats de plusieurs années d’exploration du plateau continental antarctique, notamment grâce au soutien de l’Institut Polaire Paul-Emile Victor et de l’Agence Nationale pour la Recherche. Ils ont découvert que la faune du fond (la faune benthique) y a évolué de manière "explosive".
Du fait de l’isolement provoqué par le courant circum-polaire, l’océan austral qui entoure le continent Antarctique est connu pour abriter de nombreuses espèces endémiques (1). L’émergence de cette biodiversité marine australe semblerait bien obéir, dans des groupes aussi divers que les poissons téléostéens (2), les crustacés, voire les échinodermes, à une modalité d’évolution biologique particulière décrite dans les années 1980, celle des "bouquets" d’espèces (species flock en anglais) : évolution rapide, dans un endroit délimité, de multiples espèces apparentées qui colonisent une palette de niches écologiques diverses.

De tels species flocks sont bien documentés dans les lacs et les îles : poissons cichlidés des grands lacs africains, poissons cottidés du lac Baïkal, mouches drosophiles des îles du Pacifique... mais ils étaient tenus pour exceptionnels en milieu marin et seulement deux cas avaient été détectés jusqu’à aujourd’hui.

Dans cette étude, les chercheurs ont formalisé la détection des "bouquets" d’espèces en hiérarchisant leurs critères d’identification et en distinguant critères historiques (endémisme, monophylie (3), richesse spécifique) de critères écologiques (diversité écologique et prédominance dans l’habitat). En appliquant cette démarche aux inventaires faunistiques acquis au cours de plusieurs missions océanographiques internationales, l’étude publiée dans PLoS ONE vient ajouter neuf cas supplémentaires avérés de "bouquets" d’espèces marines, tous apparus sur le plateau continental antarctique ! Huit "bouquets" supplémentaires pourraient même être ajoutés mais ils doivent encore être testés plus avant du point de vue écologique.

Cette étude remet en cause la prétendue rareté des "bouquets" d’espèces marines. Mais est-ce dû à des circonstances régionales ? La réponse pourrait bien être oui, l’hypothèse avancée étant que le plateau continental antarctique aurait agi comme un générateur de "bouquets" d’espèces.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP