25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Découverte du fossile d’un monstre marin inconnu

Découverte du fossile d’un monstre marin inconnu

Dernière mise à jour le vendredi 13 mars 2015

Article paru
sur le site "Le Monde" - 11 Mars 2015
Visualiser l’article original



Une étude publiée mercredi 11 mars dans la revue Nature annonce la découverte d’un monstre marin ressemblant à un crustacé de deux mètres de long, qui hantait les mers il y a 480 millions d’années, et se nourrissait comme le font les baleines aujourd’hui.

Cette nouvelle espèce, nommée Aegirocassis benmoulae d’après le nom du chasseur de fossiles marocains Mohamed Ben Moula, qui a effectué les fouilles au Maroc, portait sur sa tête un réseau d’épines qui filtrait les aliments. Ce serait donc la plus ancienne représentante connue des géants aquatiques qui se nourrissent en filtrant l’eau de mer.

Cette créature « aurait été l’une des plus grandes à vivre à cette époque », selon la zoologiste Allison Daley, une des auteurs de l’étude, menée par des scientifiques des universités américaine de Yale et britannique d’Oxford.
Proche des baleines et des arthropodes

Aegirocassis benmoulae fait partie de la famille disparue des anomalocaridides, des animaux marins apparus il y a 520 millions d’années. Cependant, jusqu’ici, la plupart des anomalocaridides découverts étaient des prédateurs qui se trouvaient au sommet de la chaîne alimentaire, plus proches de nos requins actuels. Cette nouvelle espèce ressemble plus à nos baleines qui, elles aussi, filtrent l’eau de mer à travers leurs fanons pour recueillir le plancton, mais qui sont, elles, de la famille des mammifères.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP