23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne
Accueil > Actualités de la mer > Dégazage en mer : le capitaine poursuivi

Dégazage en mer : le capitaine poursuivi

Dernière mise à jour le mardi 1er mars 2016

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 29 Février 2016
Visualiser l’article original


Le capitaine du vraquier détourné la semaine dernière sur Brest après la détection d’une importante pollution dans son sillage, au large du Finistère, a été convoqué devant la justice, a annoncé aujourd’hui le parquet de Brest. Le capitaine du Thisseas, de nationalité ukrainienne, devra se présenter devant le tribunal correctionnel de Brest le 3 novembre "pour pollution volontaire en Zone économique exclusive", a indiqué à la presse le procureur de la République de Brest, Eric Mathais. Il encourt une amende de jusqu’à 15 millions d’euros.

Lors d’un vol de surveillance mercredi dernier, un Falcon 50 de la Marine nationale a détecté une nappe d’hydrocarbure dans le sillage du Thisseas, un vraquier de 225 m appartenant à l’armateur grec Laskaridis Shipping. L’équipage de l’avion avait observé et filmé une pollution de 23 milles nautiques (environ 42 km) de long sur 50 mètres de large, soit sur une distance particulièrement longue. Il s’agit de "plusieurs dizaines de tonnes d’hydrocarbures déversées à la mer", avait précisé vendredi le préfet maritime de l’Atlantique, le vice-amiral Emmanuel De Oliveira, jugeant qu’il s’agissait d’une "atteinte grave à l’environnement". Il avait cependant assuré que cette pollution ne parviendrait pas à la côte.

LIRE AUSSI :
 » Pollution maritime volontaire au large de Brest

Le navire, en provenance de Saint-Pétersbourg et en direction de la Chine, avait immédiatement été détourné sur Brest, où il était arrivé vendredi, et immobilisé jusqu’au versement d’une caution fixée à 500.000 euros. "La caution a été payée ce jour", a précisé lundi le procureur, indiquant que le navire, avait dans la foulée quitté le port de Brest.
.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP