22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Des langoustines contre la bilharziose

Des langoustines contre la bilharziose

Dernière mise à jour le samedi 8 août 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 06 Août 2015
Visualiser l’article original


Maladie parasitaire la plus répandue après le paludisme, la bilharziose touche 600 millions de personnes dans le monde. Pour lutter contre cette parasitose, des chercheurs franco-américains envisagent la réintroduction de langoustines en rivière. Ces crustacés sont les prédateurs naturels des escargots d’eau, mollusques où sont hébergés les vers à l’origine de la contamination.

Responsable de 300 000 décès chaque année, la bilharziose touche surtout l’Afrique, le Moyen-Orient, l’Amérique du Sud et l’Asie du sud-est. Cette maladie est véhiculée par un ver d’eau douce, le schistosome. En pénétrant la peau, ce parasite contamine le système sanguin et provoque une réaction inflammatoire chronique dans les tissus qui peut s’aggraver en une fibrose du foie et de la rate ou des lésions graves du système uro-génital pouvant dégénérer en cancer.

Les langoustines attaquent. Contre cette parasitose invalidante et mortelle, l’équipe du Dr Gilles Riveau, chercheur CNRS à l’Institut Pasteur de Lille et directeur du centre de recherche biomédicale sénégalais « Espoir pour la santé », mise sur les langoustines d’eau douce.

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP