22 février : Mer. La petite pêche s’estime oubliée21 février : L’Hermione. Cap au sud pour un périple francophone 20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Des nouvelles mesures de lutte contre l’érosion et la submersion (...)

Des nouvelles mesures de lutte contre l’érosion et la submersion marines

Dernière mise à jour le samedi 15 février 2014

Article paru
sur le site "Développement Durable" - 16 janvier 2014
Visualiser l’article original



La mobilité des côtes est un phénomène naturel qui se produit sous l’influence des vagues, du vent, des courants, du gel, de la pluie et de la nature des côtes. Elle peut cependant être modifiée par les activités humaines. Les ports et les différents ouvrages du front de mer perturbent les courants et les transports de sédiments. L’érosion côtière peut être aggravée par les activités humaines et par les effets du changement climatique, notamment les tempêtes, et peut avoir un impact important pour la sécurité des personnes et des biens. Par ailleurs, les évènements climatiques exceptionnels, associés à des coefficients de marée importants, peuvent entraîner l’inondation du littoral par submersion marine.

Annonce de deux nouvelles mesures pour la gestion du risque d’érosion et de submersion marines

Philippe Martin et Frédéric Cuvillier annoncent deux mesures pour mieux adapter l’action de l’Etat face à ce phénomène :

Afin d’identifier les secteurs où l’érosion est forte, une méthode pour construire des indicateurs nationaux homogènes sera déterminée en 2014. Elle permettra de suivre l’évolution du trait de côte ; sur cette base, il sera produit d’ici la fin de l’année une première cartographie à l’échelle nationale de l’aléa d’érosion côtière.
Afin d’améliorer la prévention des risques littoraux, il est nécessaire de favoriser la cohérence et la coordination entre lutte contre l’érosion et prévention de la submersion. Pour cela, un programme particulier dédié au littoral proposant une gestion intégrée des risques littoraux est défini.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP