19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)
Accueil > Actualités de la mer > Des peintures à base d’algues brunes

Des peintures à base d’algues brunes

Dernière mise à jour le samedi 13 avril 2013

Article paru
sur le site "Figaro nautisme" - 11 Avril 2013
Visualiser l’article original


Entreprise familiale, Felor fabrique des peintures depuis les années soixante-dix. Face à la recomposition du paysage industriel, la société rennaise a décidé d’investir dans la recherche et le développement pour utiliser des ressources locales. En Bretagne, il en existe une et d’abondance : les algues. Employées dans la cosmétique, l’agro-alimentaire et la papeterie, pour leur pouvoir épaississant et gélifiant, elles sont loin d’avoir montré tout leur potentiel. Le projet de Felor est soutenu par l’Ifremer, l’Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes et le Centre d’études et de valorisation des algues. Cinq ans de recherche ont été nécessaires pour produire Algo, une peinture désormais protégée par un brevet. Elle présente une opacité, une onctuosité et une viscosité qui n’ont rien à envier aux produits traditionnels. « Mais la différence, c’est que la peinture à base d’algues contient 98 % de substances biosourcées », souligne Lionel Bouillon, président de la société.

Déclinée dans les enseignes Bio

En effet, les peintures classiques contiennent 75 % de composés d’origine pétrolière et les peintures à l’eau, 65 %, ce que les utilisateurs ignorent le plus souvent. Autre avantage, Algo sèche en une heure et ne présente pas d’odeurs. Commercialisée depuis le début de l’année, la peinture de Felor intéresse les professionnels du bâtiment et de la décoration qui se montrent « très réceptifs, car les normes européennes deviennent plus strictes vis-à-vis des composés organiques volatiles », reprend Lionel Bouillon. Pour les particuliers, une gamme devrait être déclinée dans les enseignes Bio. Elle devrait coûter 15 % plus cher qu’une peinture traditionnelle mais son pouvoir couvrant est plus important. Partenaire de la marque Bretagne, Felor vient d’ouvrir son capital à Bretagne Jeunes Entreprises, consortium de financiers régionaux qui vont l’aider à poursuivre son programme de recherche et de développement. Le fabricant prépare en effet une gamme équivalente pour l’extérieur et s’apprête à commercialiser une peinture à base de coquilles d’huîtres !

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP