17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas
Accueil > Actualités de la mer > Des terres rares au fond des mers

Des terres rares au fond des mers

Dernière mise à jour le lundi 15 octobre 2012

Article paru
sur le site "Le bulletin électronique" - Vendredi 12 octobre octobre 2012
Visualiser l’article original http://www.bulletins-electroniques....


Pour renforcer sa souveraineté dans l’extraction des terres rares, l’Inde s’est lancée dans un programme ambitieux de prospection géologique. Ces minerais sont depuis quelques années au coeur de réflexions et prises de position stratégiques entre les grandes puissances. Aujourd’hui, un nouvel épisode se joue sous le niveau de la mer. Ces métaux difficiles à purifier et à exploiter commercialement, sont utilisés dans l’industrie électronique comme dans certains composants essentiels de la nouvelle économie verte (par exemple : les panneaux photovoltaïques).

Les terres rares sont utilisées dans tous les objets électroniques de notre quotidien
Crédits : wikicommons

L’Inde envisage d’augmenter sa production de terres rares au moment où la Chine qui produit actuellement 95% des terres rares, freine ses exportations. Les Etats-Unis, l’Europe et les autres pays consommateurs de ces minerais accusent la Chine de limiter injustement et illégalement ces échanges afin d’inciter les entreprises étrangères à installer leurs unités de production en Chine. L’Inde voit dans ce conflit une occasion d’augmenter sa production et, pour cela, mise sur la prospection terrestre et marine de ces minerais :

Tout d’abord, une exploitation minière au sud-est de l’Inde, Rare Earths Ltd., rouvrira ses portes après avoir cessé son activité en 2004 à cause de la concurrence chinoise dont la production avait un coût cinq fois moindre. De plus, deux navires de prospection ont été mandatés afin d’estimer les réserves situées dans les fonds marins des eaux territoriales indiennes. C’est plus de 135 millions de dollars qui ont été investis dans un nouveau navire de prospection tandis qu’un deuxième a été entièrement réaménagé pour l’exploration des grands fonds. Pour mener à bien cette opération, le gouvernement indien souhaite impliquer des experts en océanographie mais aussi des ingénieurs du secteur nucléaire, de la recherche spatiale ou de la défense.

Ces réserves marines de terres rares sont abondantes. Pourtant, elles n’ont jamais été exploitées à l’échelle industrielle à cause du coût de production. Aujourd’hui de nombreux pays envisagent cet axe stratégique. Par exemple, la France possédant une Zone Economique Exclusive marine parmi les plus importantes au monde, espère pouvoir, un jour, exploiter les gisements de terres rares situés au large de Wallis-et-Futuna, en Polynésie ou plus généralement dans l’Océan Pacifique.

l’article complet ...}}http://www.bulletins-electroniques....


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP