21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure4 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent2 mai : Baie de Saint-Brieuc. Les mytiliculteurs planchent sur l’avenir30 avril : Manifeste pour une cuisine responsable ! By Chef Simon28 avril : Emissions polluantes. Les cargos mis au pas27 avril : Coups de filet chez les trafiquants de civelles, jeunes anguilles protégées En savoir plusfiquants-de-civelles26 avril : Tévennec. Retour littéraire en enfer 25 avril : Secours. Impressionnant exercice maritime 24 avril : Eau et rivières. « Des plans de lutte » pas à la hauteur23 avril : Hécatombe de coraux dans la Grande Barrière australienne20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie
Accueil > Actualités de la mer > Des vedettes pour mobiliser contre les dérives de la pêche industrielle

Des vedettes pour mobiliser contre les dérives de la pêche industrielle

Dernière mise à jour le mardi 18 septembre 2012

Article paru
sur le site "Le Monde" - vendredi 14 septembre 2012
Visualiser l’article original


Jeremi Michaud
Du poisson en dégustation, une pincée de célébrités et une foule de journalistes rassemblés pour un événement médiatique sur les dérives de la surpêche, jeudi 13 septembre, au marché de Saint-Germain-des-Près, dans le 6e arrondissement de Paris. En invitée de marque, l’actrice et réalisatrice Mélanie Laurent, qui a prêté sa voix au documentaire sans concession contre les industriels du secteur, The End of the Line-L’Océan en voie d’épuisement.

Etait également présent le finaliste de l’émission télévisée "Top-Chef", sur M6, Pierre Sang Boyer, et François Pasteau. Ce dernier est le chef de l’Epi Dupin, une table parisienne qui ne propose que des "poissons durables", c’est-à-dire pêchés hors des périodes de reproduction et provenant d’espèces non menacées.

Très engagé, l’homme estime que "les chefs-cuisiniers ont un rôle pédagogique à jouer auprès du public ". Il a d’ailleurs reçu plusieurs distinctions pour son menu respectant les principes de la pêche durable.

Toutes ces personnalités se retrouvaient à l’initiative de Fishfight, une association anglaise qui connaît un important succès outre-Manche grâce à sa démarche consistant à mobiliser des vedettes. Face à la multiplicité des questions liées à la surpêche, et pour avoir plus de poids, l’association a décidé de centrer son combat sur l’interdiction des rejets de poissons.

VALORISATION DE LA PÊCHE ARTISANALE

Ce "triage", courant dans l’industrie de la pêche, est effectué pour que les espèces présentes sur les étales des poissonniers respectent les normes de calibrages. Mais dans 80 % des cas, les poissons sont rejetés morts à la mer. L’association milite pour la valorisation de la pêche artisanale, dont les rejets totaux ne dépassent pas 3 % et qui représente pas moins de 80 % de la flottille de pêche en France.

_Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP