12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Développement de la filière industrielle des hydroliennes : Ports Normands (...)

Développement de la filière industrielle des hydroliennes : Ports Normands Associés et DCNS signent un accord

Dernière mise à jour le lundi 19 mars 2012

Article paru sur le site "Le Blog Enjeux" - Vendredi 16 Mars 2012
Visualiser l’article original - cliquer sur "en savoir plus ..."



Développement de la filière industrielle des hydroliennes : Ports Normands Associés et DCNS signent un accord

Il s’agit d’un accord de réservation d’espaces à Cherbourg en vue de la création d’un nouveau site industriel

Laurent Beauvais, Président de la Région Basse-Normandie et Président de Ports Normands Associés (PNA), et Patrick Boissier, Président Directeur Général de DCNS, ont signé ce jour, en présence de Jean-François Le Grand, Président du Conseil Général de la Manche, et de Bernard Cazeneuve, Député-Maire de Cherbourg–Octeville et Président de la Communauté Urbaine de Cherbourg (CUC), au Siège de DCNS à Paris, un accord cadre. Cette convention alloue des zones du Port de Cherbourg pour assurer le développement de l’activité des hydroliennes menée par DCNS. Une nouvelle implantation industrielle devrait voir le jour et générer la création de plusieurs centaines d’emplois.

A travers cet accord qui s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de croissance championship, DCNS confirme son rôle d’acteur majeur dans la création d’une filière industrielle en France dans les énergies marines renouvelables et tout particulièrement dans l’hydrolien. Cherbourg, situé à proximité du Raz Blanchard, l’un des sites les plus prometteurs au monde pour l’exploitation de l’énergie hydrolienne, est idéalement positionné pour accueillir cette nouvelle activité.

L’accord prévoit ainsi la réservation de surfaces dédiées au sein du port de Cherbourg sur le terre-plein des Flamands et son extension sur la grande rade. Il prévoit également, d’ici à un an, la rédaction d’un protocole destiné à finaliser les éléments financiers du dossier, avec une adaptation des périmètres d’emprises prédéfinis. DCNS pourrait donc démarrer son activité dès 2014 via l’implantation d’un site de production pour la fabrication, l’installation et la maintenance des premières hydroliennes dans le Raz Blanchard

Le Groupe a acquis l’an passé 11% de la société OpenHydro, leader du secteur de l’hydrolien. Ensemble, les deux sociétés réalisent pour le compte d’EDF une ferme pilote de quatre hydroliennes à Paimpol-Bréhat. La première machine a été testée en mer l’autonome dernier. Les deux partenaires devraient, à partir de 2018, produire une centaine d’hydroliennes par an à Cherbourg. DCNS pourrait également installer des hydroliennes dans la partie britanniqundustrielle en France dans les énergies marines renouvelables et tout particulièrement dans l’hydrolien. Cherbourg, situé à proximité du Raz Blanchard, l’un des sites les plus prometteurs au monde pour l’exploitation de l’énergie hydrolienne, est idéalement positionné pour accueillir cette nouvelle activité.

Laurent Beauvais, Président de Ports Normands Associés, a déclaré : « En allouant à DCNS une surface de plusieurs hectares sur le port de Cherbourg, notre volonté est de permettre le développement industriel d’une véritable filière bas-normande des Energies Marines Renouvelables. En l’occurrence, ces terrains serviront à la création d’une usine de production, d’assemblage et de maintenance d’hydroliennes conduite par DCNS qui pourrait employer plusieurs centaines de personnes. La mobilisation des collectivités bas-normandes - la ville de Cherbourg, le Département de la Manche et la Région, aux côtés de Ports Normands Associés - permet aujourd’hui de répondre rapidement aux besoins des industriels du secteur. »

Patrick Boissier, Président Directeur Général de DCNS, a déclaré : « La signature de cet accord démontre la volonté commune de DCNS et des collectivités bas-normandes de travailler ensemble à l’implantation à Cherbe du Raz Blanchard. Le Groupe a en effet signé, en février 2012, un protocole d’accord avec Alderney Renewable Energy (ARE), société britannique spécialisée dans l’énergie des courants de marée. Le protocole porte sur l’étude de la ressource énergétique ainsi que sur les possibilités d’exploitation des courants du Raz Blanchard autour de l’île d’Aurigny.

Cet accord a été signé en présence de Jean-François Le Grand, Président du Conseil Général de la Manche, et de Bernard Cazeneuve, Député-Maire de Cherbourg–Octeville et Président de la Communauté Urbaine de Cherbourg (CUC). Ces derniers ont, parallèlement à cette signature, remis à DCNS une lettre d’intention cosignée, témoignant ainsi de la volonté des élus de soutenir ce projet et de faire de Cherbourg le premier pôle européen de conception, production, maintenance et formation dans le secteur de l’énergie des courants de marée.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP