21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Diatomées

Diatomées

Dernière mise à jour le jeudi 28 novembre 2013

Le règne de l’infiniment petit, que nous côtoyons le plus souvent sans le savoir, est fait d’algues siliceuses, en milieu humide d’eau douce, saumâtre ou salée.
Elles assurent à elles seules 20 à 25 % de la production phytoplanctonique.
Elles jouent donc un rôle primordial dans la vie des écosystèmes marins !



Diatomées

Achnantes brevipes brevipes

photo_Maurice_Loir

Nous entendons assez souvent parler des diatomées, les dictionnaires nous en donnent pour définition :

- "Végétal unicellulaire aquatique, à coque siliceuse bivalve parfois finement ornée, et présentant de nombreuses particularités" (Dictionnaire Larousse)

- "Algues brunes (Phéophycées) unicellulaires microscopiques, qui croissent dans les eaux douces ou salées, et dont la membrane est entourée d’une coque siliceuse." (Le Grand Robert)

Personnellement, j’aime beaucoup le prologue du "Guide des diatomées" de Maurice Loir :

- "Il y a peu d’objets plus admirables que les délicates enveloppes siliceuses des Diatomées" (Charles Darwin 1859)

- " L’importance d’un groupe vivant n’est pas de loin, proportionnelle à la connaissance qu’en a le grand public. Ceci s’applique plus particulièrement aux Diatomées, organismes unicellulaires, solitaires ou vivant en colonies, comptant des milliers d’espèces réparties à travers le monde. Les Diatomées sont un des composants majeurs du phytoplancton et, à ce titre, jouent un rôle primordial dans les océans. Elles sont à l’origine des longues et productives chaînes alimentaires qui aboutissent aux grands carnivores, aux cétacés, au oiseaux." (Jean Dorst, membre de l’Institut, Professeur au Muséum national d’histoire naturelle de Paris)

Dans http://www.diatomloir.eu/Site%20Diatom/Marinun.html, les diatomées sont vraiment belles, n’est-ce pas ?

Mais à quoi çà sert les diatomées ?

- "Il est difficile d’imaginer ce que serait notre biosphère sans ces composants majeurs du phytoplancton" ! (Maurice Loir ) :
- Les diatomées font partie de la chaîne alimentaire nécessaire à pratiquement tous les animaux marins (et d’eau douces aussi).
- Les gisements de diatomées (des périodes géologiques antérieures) servant pour la filtration, la clarification, ou comme abrasif léger et fin.
- La quantité des diatomées dans les eaux permet de déterminer les possibilités de vie, et donc d’une certaine manière à connaître la qualité de l’eau pour son usage. Elles sont donc utilisées "en tant que bio-indicateurs" de qualité de l’eau.

Bref les quelques 2000 espèces de diatomées marines, d’eau saumâtre, ou d’eau douce que compte le continent européen sont d’une importance cruciale pour l’avenir de la planète, du fait de leur taille microscopique, nous devons nous contenter de consulter les ouvrages en notre possession, ou nous lancer dans leur découverte ...
C’est expliqué également dans l’ouvrage cité en référence.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP