20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Dix fois moins d’anguilles en 30 ans !

Dix fois moins d’anguilles en 30 ans !

Dernière mise à jour le jeudi 4 juillet 2013

Article paru
sur le site "actu-environnement" - 03 Juillet 2013
Visualiser l’article original


Face au déclin de la population d’anguilles, la France a mis en place un plan de gestion pour la sauvegarde de l’espèce. Reportage dans le site de Soustons, l’un des lieux de surveillance privilégié par l’Onema.
L’anguille est classée depuis 2009 "espèce en danger critique d’extinction". En effet depuis quelques dizaines d’années la population de ce poisson a fortement régressé à l’échelle européenne. Face à ce constat alarmant, l’Europe a demandé aux Etats membres d’élaborer un plan de gestion de l’anguille. En France, il est en vigueur depuis 2010 et a pour objectifs essentiels le rétablissement des stocks en luttant contre le braconnage, la pêche illégale, la pollution et les obstacles à la circulation de l’anguille. Les ouvrages sur les cours d’eaux tels que les installations hydrauliques sont effet une des principales causes de mortalité de ce poisson migrateur qui effectue dès sa naissance un voyage périlleux entre la mer et l’eau douce.

A Soustons, un des sites index pour la surveillance de l’anguille dans les Landes, l’Onema contribue avec un réseau d’acteurs à l’application de ce plan. Mesures biométriques pour le traçage de la population, négociation avec les élus pour aménager les ouvrages, autant d’actions pour améliorer la connaissance de l’espèce et œuvrer pour sa sauvegarde.

Toutefois, la Fédération Nationale de Pêche a toujours dénoncé l’insuffisance de ce plan qui n’agirait pas réellement sur l’exploitation de l’anguille. La France avait fixé pour 2012 une réduction de 30% de la mortalité par pêche. Or selon la Fédération cet objectif est loin d’avoir été atteint tout comme l’aménagement des ouvrages dont seul un quart aurait été mis en conformité en 2012. La Fédération Nationale de Pêche a déposé un recours contre le plan de gestion français auprès du Conseil d’Etat. Elle demande un moratoire sur la pêche de l’anguille, unique mesure qui pourra selon elle rétablir les stocks de poissons.

Marie Jo Sader
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP