13 décembre : Coquilles. À bord de l’Eter Vag12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Dorade royale - Au four (aux légumes)

Dorade royale - Au four (aux légumes)

Dernière mise à jour le jeudi 11 juin 2015

La dorade a du goût (trop du reste pour certaines personnes) et c’est très souvent parce que les consommateurs oublient qu’il faut absolument la vider rapidement.
La dorade se goinfre très souvent de petits crabes ; ceux-ci, avalés mais non digérés, donnent souvent un goût fort à ce poisson.



Ingrédients pour quatre convives :

- 1 dorade de 1 kg 200 (vidée, étêtée)
- 5 beaux poireaux,
- 6 échalotes,
- 2 beaux oignons,
- 6 tomates bien mûres,
- 4 belles branches de persil frisé (à défaut 2 cuillerées à café rases de persil haché et congelé)
- 2 cuillerées à café rases de bouillon en poudre Marigold Swiss vegetable + 75 ml d’eau
- 25 g de beurre baratté salé,
- 50 ml d’Edelzwicker,
- 8 pommes de terre, (charlotte ou bintje)
- sel de mer, poivre du moulin.


Mode de préparation :

- coupez vos poireaux en fines rondelles.
- émincez vos échalotes et vos oignons,
- pelez et épépinez vos tomates.

- dans une sauteuse, faites fondre le beurre et faites-y revenir les échalotes et les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides.
- ajoutez le persil puis les poireaux,.
- réduisez le feu sur doux et couvrez.
- faites dissoudre le bouillon en poudre dans 75 ml d’eau chaude, mélangez et ajoutez le aux légumes dans la sauteuse.
- ajoutez le vin, le sel, un rien de poivre, portez "à petit bouillon".
- ajoutez les tomates.

- laissez cuire vos légumes durant environ 20 minutes, puis découvrez la sauteuse.
- laissez cuire encore jusqu’à ce que la quasi totalité des liquides soient évaporés, sans que vos légumes soient secs.

- durant la cuisson de votre poisson, vous ferez cuire vos pommes de terre à l’eau (15 à 20 minutes suivant la grosseur et la race) ; contrôlez au besoin avec la pointe d’un couteau.
- 45 minutes avant de servir vos convives, préchauffez votre four sur 240°.
- 30 minutes avant le service, déposez vos légumes dans un plat creux en rapport avec la taille de votre poisson, tassez un peu et posez votre dorade par-dessus.
- mettez à cuire pendant 12 minutes, puis retournez délicatement votre dorade, et cuisez encore 10 minutes.

- servez la dorade sur ses petits légumes, ainsi que les pommes de terre.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP