19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc
Accueil > Actualités de la mer > Du pétrole artificiel avec des algues thouarsaises ?

Du pétrole artificiel avec des algues thouarsaises ?

Dernière mise à jour le vendredi 12 avril 2013

Article paru
sur le site "La nouvelle république" - 11 Avril 2013
Visualiser l’article original


Des micro-algues cultivées à Thouars pour fabriquer du… pétrole artificiel ? Rencontre du troisième type ou projet sérieux ? Jean-Marc Nieznanski, patron de la société ENRgy, ne ressemble pas au professeur Tournesol. Les élus de la communauté de communes du Thouarsais non plus qui lui ont vendu 4 hectares sur la zone Tiper (150.000 €), sur ce qui a été le groupe IV de l’ancien établissement militaire du matériel (Etamat).

Des algues pour du pétrole ? Incroyable, mais vrai. C’est « le troisième étage » de la fusée ENRgy, en quelque sorte puisque, comme l’explique Jean-Marc Nieznanski, « la vocation première, c’est de fabriquer de l’électricité grâce au recyclage de la biomasse, c’est-à-dire de déchets carbonés secs ». Le procédé employé sera celui de l’oxycombution.
Il y a bien des points communs entre l’usine Méthanéo – qui doit être inaugurée à la fin de ce mois d’avril, à Thouars –, et le projet ENRgy (lire par ailleurs). A commencer par l’objectif qui est la production d’électricité.

De l’or vert pour les moteurs ?

Mais, si les procédés seront « complémentaires et non rivaux », selon Jean-Marc Nienzanski, la future usine ENRgy se donnera pour vocation de recycler le gaz carbonique (CO2) qui encrasse tellement l’atmosphère.
Comment ? C’est la dernière partie du projet : après l’électricité et des résidus utilisables sous les routes, voici la culture des micro-algues. La combinaison de la lumière et du CO2 permettra de « gaver » ces algues et, par chauffage et craquage, de produire de l’huile Oméga 3 (alimentaire), des produits pour la cosmétique et du pétrole artificiel !
« Nous envisageons de produire ces micro-algues à Thouars pour des industriels qui les utiliseront selon leur marché. » Le procédé est déjà expérimenté, mais il est encore loin d’une utilisation commerciale.
Si la voiture électrique ne décolle pas, la France aura encore besoin de produits pétroliers maison.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP