22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest
Accueil > Actualités de la mer > Du pétrole artificiel avec des algues thouarsaises ?

Du pétrole artificiel avec des algues thouarsaises ?

Dernière mise à jour le vendredi 12 avril 2013

Article paru
sur le site "La nouvelle république" - 11 Avril 2013
Visualiser l’article original


Des micro-algues cultivées à Thouars pour fabriquer du… pétrole artificiel ? Rencontre du troisième type ou projet sérieux ? Jean-Marc Nieznanski, patron de la société ENRgy, ne ressemble pas au professeur Tournesol. Les élus de la communauté de communes du Thouarsais non plus qui lui ont vendu 4 hectares sur la zone Tiper (150.000 €), sur ce qui a été le groupe IV de l’ancien établissement militaire du matériel (Etamat).

Des algues pour du pétrole ? Incroyable, mais vrai. C’est « le troisième étage » de la fusée ENRgy, en quelque sorte puisque, comme l’explique Jean-Marc Nieznanski, « la vocation première, c’est de fabriquer de l’électricité grâce au recyclage de la biomasse, c’est-à-dire de déchets carbonés secs ». Le procédé employé sera celui de l’oxycombution.
Il y a bien des points communs entre l’usine Méthanéo – qui doit être inaugurée à la fin de ce mois d’avril, à Thouars –, et le projet ENRgy (lire par ailleurs). A commencer par l’objectif qui est la production d’électricité.

De l’or vert pour les moteurs ?

Mais, si les procédés seront « complémentaires et non rivaux », selon Jean-Marc Nienzanski, la future usine ENRgy se donnera pour vocation de recycler le gaz carbonique (CO2) qui encrasse tellement l’atmosphère.
Comment ? C’est la dernière partie du projet : après l’électricité et des résidus utilisables sous les routes, voici la culture des micro-algues. La combinaison de la lumière et du CO2 permettra de « gaver » ces algues et, par chauffage et craquage, de produire de l’huile Oméga 3 (alimentaire), des produits pour la cosmétique et du pétrole artificiel !
« Nous envisageons de produire ces micro-algues à Thouars pour des industriels qui les utiliseront selon leur marché. » Le procédé est déjà expérimenté, mais il est encore loin d’une utilisation commerciale.
Si la voiture électrique ne décolle pas, la France aura encore besoin de produits pétroliers maison.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP