25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > ERAMET : Campagnes Futuna : les campagnes d’exploration se poursuivent

ERAMET : Campagnes Futuna : les campagnes d’exploration se poursuivent

Dernière mise à jour le dimanche 2 juin 2013

Article paru
sur le site "zonebourse" - 30 Mai 2013
Visualiser l’article original


ERAMET : Campagnes Futuna : les campagnes d’exploration se poursuivent
30/05/2013| 12:40
Recommander :
0

Les scientifiques de l’Ifremer, l’Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer, ont mené depuis 2010 une exploration régionale des fonds sous-marins autour des îles Wallis et Futuna. En partie financées par ERAMET, ces campagnes d’exploration visent à cartographier le plus précisément possible les fonds marins, leur biodiversité et les faciès géologiques majeurs autour des deux îles.

S’appuyant sur une longue expérience et des techniques de pointe, les scientifiques de l’Ifremer ont notamment découvert l’existence d’un volcan de grande taille encore en activité, et de plusieurs sources hydrothermales actives et inactives autour de Futuna. La zone d’exploration est strictement circonscrite à la Zone Economique Exclusive française correspondante, dont la superficie est équivalente à la moitié de la France métropolitaine. Les échantillons de roches et les sulfures prélevés lors des campagnes d’exploration font l’objet d’une analyse approfondie afin de comprendre la composition des grands fonds, mais aussi de déceler la présence de métaux.

L’exploration régionale reste encore à compléter et de nombreuses études à être menées avant de pouvoir seulement envisager une possible exploitation des ressources naturelles sous-marines. Néanmoins, les cartes détaillées à différentes échelles et les observations biologiques réalisées représentent un inventaire environnemental précieux et inédit dans cette zone.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP