19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Eaux conchylicoles en Morbihan : deux zones déclassées

Eaux conchylicoles en Morbihan : deux zones déclassées

Dernière mise à jour le mardi 27 août 2013

Article paru
sur le site "Ouest France entreprises" - 26 Août 2013
Visualiser l’article original


Les professionnels auront eu droit à un sursis de deux mois. À la mi-août, le préfet a pris un arrêté, déclassant de B en C quatre secteurs conchylicoles morbihannais pour les coquillages fouisseurs (palourdes, coques...).

Deux zones sont concernées : la rivière de Pénerf (embouchure, étier de Sainte-Anne...) et celle d’Auray, cette dernière dans son amont seulement (secteur Le Rohello-Kerdréan) et de façon saisonnière (de mai à octobre). De novembre à avril, la zone reste en catégorie B.

Ne sont visés que les coquillages fouisseurs (pas les huîtres). Les professionnels, pour les commercialiser, devront leur faire subir des traitements de purification encore plus contraignants.

« On n’a pas d’élevages de palourdes en rivière de Pénerf, se rassure Philippe Le Gal, ostréiculteur et vice-président du comité régional conchylicole, mais la pêche de loisir sera pénalisée. Ça ne change pas grand-chose non plus pour les pêcheurs à pied professionnels de la rivière d’Auray : la période de pêche ne se situe pas dans le créneau déclassé. »

Le suivi de la qualité microbiologique de ces deux zones, effectué mensuellement par les autorités sanitaires (Ifremer...), comme dans d’autres secteurs du littoral morbihannais, a montré qu’elles subissaient une dégradation assez prononcée. « Contrairement au secteur Blavet-Aval qui s’améliore et passe de C à B pour les coquillages fouisseurs », se réjouit Jean-Luc Veille, délégué départemental à la mer et au littoral.
Pas de bouleversement

Le nouveau classement ne modifie qu’à la marge la physionomie sanitaire du littoral morbihannais. Le golfe du Morbihan reste classé en A. Les rivières de Saint-Philibert, Crac’h, Noyalo, la ria d’Étel et la baie de Vilaine... sont épargnées. « Le classement sanitaire des zones conchylicoles prend en compte les prélèvements effectués dans les trois dernières années, précise Jean-Luc Veille. Ne donnons pas dans le catastrophisme. Mais les normes se faisant plus strictes, du fait de l’abaissement des seuils, un déclassement devient automatique. »

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP