15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare
Accueil > Actualités de la mer > Eaux conchylicoles en Morbihan : deux zones déclassées

Eaux conchylicoles en Morbihan : deux zones déclassées

Dernière mise à jour le mardi 27 août 2013

Article paru
sur le site "Ouest France entreprises" - 26 Août 2013
Visualiser l’article original


Les professionnels auront eu droit à un sursis de deux mois. À la mi-août, le préfet a pris un arrêté, déclassant de B en C quatre secteurs conchylicoles morbihannais pour les coquillages fouisseurs (palourdes, coques...).

Deux zones sont concernées : la rivière de Pénerf (embouchure, étier de Sainte-Anne...) et celle d’Auray, cette dernière dans son amont seulement (secteur Le Rohello-Kerdréan) et de façon saisonnière (de mai à octobre). De novembre à avril, la zone reste en catégorie B.

Ne sont visés que les coquillages fouisseurs (pas les huîtres). Les professionnels, pour les commercialiser, devront leur faire subir des traitements de purification encore plus contraignants.

« On n’a pas d’élevages de palourdes en rivière de Pénerf, se rassure Philippe Le Gal, ostréiculteur et vice-président du comité régional conchylicole, mais la pêche de loisir sera pénalisée. Ça ne change pas grand-chose non plus pour les pêcheurs à pied professionnels de la rivière d’Auray : la période de pêche ne se situe pas dans le créneau déclassé. »

Le suivi de la qualité microbiologique de ces deux zones, effectué mensuellement par les autorités sanitaires (Ifremer...), comme dans d’autres secteurs du littoral morbihannais, a montré qu’elles subissaient une dégradation assez prononcée. « Contrairement au secteur Blavet-Aval qui s’améliore et passe de C à B pour les coquillages fouisseurs », se réjouit Jean-Luc Veille, délégué départemental à la mer et au littoral.
Pas de bouleversement

Le nouveau classement ne modifie qu’à la marge la physionomie sanitaire du littoral morbihannais. Le golfe du Morbihan reste classé en A. Les rivières de Saint-Philibert, Crac’h, Noyalo, la ria d’Étel et la baie de Vilaine... sont épargnées. « Le classement sanitaire des zones conchylicoles prend en compte les prélèvements effectués dans les trois dernières années, précise Jean-Luc Veille. Ne donnons pas dans le catastrophisme. Mais les normes se faisant plus strictes, du fait de l’abaissement des seuils, un déclassement devient automatique. »

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP