21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine
Accueil > Actualités de la mer > Eaux douces et littorales. Toujours plus de qualité

Eaux douces et littorales. Toujours plus de qualité

Dernière mise à jour le samedi 4 juillet 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 03 Juillet 2015
Visualiser l’article original



Résultats plutôt corrects » : le bilan de la qualité des eaux douces et littorales du Finistère, présenté, ce jeudi, par le préfet, confirme une amélioration observée depuis le début des années 2000. Seul point noir : le nombre de zones de pêche à pied récréative de qualité médiocre.
1. Nitrates dans les eaux brutes. Les teneurs moyennes en nitrates dans les eaux superficielles continuent à baisser (- 2,3 mg/l en moyenne en 2014). La prise d’eau superficielle de l’Horn qui avait atteint 70 mg/l, a connu une réduction de 30 mg depuis 2000. Dans les eaux souterraines, la baisse est aussi continue (- 20,3 mg/l depuis 2000). Seuls deux secteurs, le Léon et le Cap-Sizun présentent des situations plus dégradées.
2. Nitrates dans l’eau distribuée. Pour la septième année consécutive, aucun abonné du Finistère n’a consommé une eau d’une teneur en nitrate supérieure à la limite de 50 mg/l. Un seul dépassement ponctuel a été enregistré à Coat-Méal, dans le Léon.
3. Protection des captages. 92 % des ressources en eaux souterraines et superficielles sont légalement protégées par des périmètres de protection. 4. Phytoplancton marin toxique.
Trois espèces sont concernées : dinophysis, alexandrium et pseudo-nitzchia. Leur détection a conduit des interdictions de ramassage et de vente de coquillages. En 2014, il y a eu 1.751 jours de fermeture totale ou partielle des zones conchylicoles (1.809 en 2013 et 1.519 en 2012).
La zone Glénan, fermée depuis octobre 2010, a été rouverte en décembre 2014. La rade de Brest est fermée depuis mars 2014 pour la coquille saint-jacques.
Pour les zones de pêche récréative, aucun des 14 points n’a une qualité satisfaisante. La consommation des coques est par exemple interdite sur les sites : port Locquirec ; Pempoul, à Saint-Pol-de-Léon ; Kernic, à Plouescat ; l’Anse de Goulven ; le Moulin Blanc, à Brest ; l’île Tristan, à Douarnenez ; la Mer Blanche, à Bénodet.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP