13 décembre : Coquilles. À bord de l’Eter Vag12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante !
Accueil > Actualités de la mer > Eaux douces et littorales. Toujours plus de qualité

Eaux douces et littorales. Toujours plus de qualité

Dernière mise à jour le samedi 4 juillet 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 03 Juillet 2015
Visualiser l’article original



Résultats plutôt corrects » : le bilan de la qualité des eaux douces et littorales du Finistère, présenté, ce jeudi, par le préfet, confirme une amélioration observée depuis le début des années 2000. Seul point noir : le nombre de zones de pêche à pied récréative de qualité médiocre.
1. Nitrates dans les eaux brutes. Les teneurs moyennes en nitrates dans les eaux superficielles continuent à baisser (- 2,3 mg/l en moyenne en 2014). La prise d’eau superficielle de l’Horn qui avait atteint 70 mg/l, a connu une réduction de 30 mg depuis 2000. Dans les eaux souterraines, la baisse est aussi continue (- 20,3 mg/l depuis 2000). Seuls deux secteurs, le Léon et le Cap-Sizun présentent des situations plus dégradées.
2. Nitrates dans l’eau distribuée. Pour la septième année consécutive, aucun abonné du Finistère n’a consommé une eau d’une teneur en nitrate supérieure à la limite de 50 mg/l. Un seul dépassement ponctuel a été enregistré à Coat-Méal, dans le Léon.
3. Protection des captages. 92 % des ressources en eaux souterraines et superficielles sont légalement protégées par des périmètres de protection. 4. Phytoplancton marin toxique.
Trois espèces sont concernées : dinophysis, alexandrium et pseudo-nitzchia. Leur détection a conduit des interdictions de ramassage et de vente de coquillages. En 2014, il y a eu 1.751 jours de fermeture totale ou partielle des zones conchylicoles (1.809 en 2013 et 1.519 en 2012).
La zone Glénan, fermée depuis octobre 2010, a été rouverte en décembre 2014. La rade de Brest est fermée depuis mars 2014 pour la coquille saint-jacques.
Pour les zones de pêche récréative, aucun des 14 points n’a une qualité satisfaisante. La consommation des coques est par exemple interdite sur les sites : port Locquirec ; Pempoul, à Saint-Pol-de-Léon ; Kernic, à Plouescat ; l’Anse de Goulven ; le Moulin Blanc, à Brest ; l’île Tristan, à Douarnenez ; la Mer Blanche, à Bénodet.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP