20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure
Accueil > Actualités de la mer > Eaux douces et littorales. Toujours plus de qualité

Eaux douces et littorales. Toujours plus de qualité

Dernière mise à jour le samedi 4 juillet 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 03 Juillet 2015
Visualiser l’article original



Résultats plutôt corrects » : le bilan de la qualité des eaux douces et littorales du Finistère, présenté, ce jeudi, par le préfet, confirme une amélioration observée depuis le début des années 2000. Seul point noir : le nombre de zones de pêche à pied récréative de qualité médiocre.
1. Nitrates dans les eaux brutes. Les teneurs moyennes en nitrates dans les eaux superficielles continuent à baisser (- 2,3 mg/l en moyenne en 2014). La prise d’eau superficielle de l’Horn qui avait atteint 70 mg/l, a connu une réduction de 30 mg depuis 2000. Dans les eaux souterraines, la baisse est aussi continue (- 20,3 mg/l depuis 2000). Seuls deux secteurs, le Léon et le Cap-Sizun présentent des situations plus dégradées.
2. Nitrates dans l’eau distribuée. Pour la septième année consécutive, aucun abonné du Finistère n’a consommé une eau d’une teneur en nitrate supérieure à la limite de 50 mg/l. Un seul dépassement ponctuel a été enregistré à Coat-Méal, dans le Léon.
3. Protection des captages. 92 % des ressources en eaux souterraines et superficielles sont légalement protégées par des périmètres de protection. 4. Phytoplancton marin toxique.
Trois espèces sont concernées : dinophysis, alexandrium et pseudo-nitzchia. Leur détection a conduit des interdictions de ramassage et de vente de coquillages. En 2014, il y a eu 1.751 jours de fermeture totale ou partielle des zones conchylicoles (1.809 en 2013 et 1.519 en 2012).
La zone Glénan, fermée depuis octobre 2010, a été rouverte en décembre 2014. La rade de Brest est fermée depuis mars 2014 pour la coquille saint-jacques.
Pour les zones de pêche récréative, aucun des 14 points n’a une qualité satisfaisante. La consommation des coques est par exemple interdite sur les sites : port Locquirec ; Pempoul, à Saint-Pol-de-Léon ; Kernic, à Plouescat ; l’Anse de Goulven ; le Moulin Blanc, à Brest ; l’île Tristan, à Douarnenez ; la Mer Blanche, à Bénodet.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP