13 décembre : Coquilles. À bord de l’Eter Vag12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante !
Accueil > Actualités de la mer > Économisez l’énergie en recyclant votre eau de vaisselle

Économisez l’énergie en recyclant votre eau de vaisselle

Dernière mise à jour le lundi 15 février 2016

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 11 Février 2016
Visualiser l’article original


Une technologie française peut permettre de diviser par deux le coût de l’eau chaude en récupérant la chaleur des eaux usées. Prévu pour les grandes copropriétés neuves, le système pourrait être adapté à des ensembles plus petits et à l’ancien.

Et si les eaux usées représentaient un vaste gisement inexploité ? Alain Mouré, spécialiste du traitement de l’eau depuis de nombreuses années en est persuadé. C’est pourquoi il a mis au point une technologie permettant de récupérer et valoriser la chaleur issue des eaux usées « grises ». Il s’agit de celles qui proviennent des cuisines et des salles de bain (mais pas des toilettes) et selon le centre d’information sur l’eau, une famille de 4 personnes en utiliserait pas moins de 280 litres par jour (dont 160 litres pour le bain et la douche, 50 pour le linge et 40 pour la vaisselle). Or, elles s’écoulent à une température moyenne comprise entre 28 et 32°C.

D’où l’idée de récupérer cette chaleur afin de préchauffer l’eau propre qui est diffusée dans l’immeuble. C’est l’objet de la société Biofluides Environnement, créée en 2006 et qui compte à ce jour 60 installations de ce type (incluant les commandes en cours). Actuellement, le système qui mêle une cuve de récupération de la chaleur et une pompe à chaleur eau/eau n’est installé que dans des copropriétés importantes et neuves (disposant de deux circuits d’eau) mais les choses pourraient changer.
L’installation ne dégage pas la moindre odeur

« Pour l’instant, notre système n’est intéressant qu’à partir de 50 ou 60 logements mais nous travaillons sur un modèle compact visant les copropriétés de 10 à 30 logements », explique Alain Mouré. Par ailleurs, une adaptation est également prévue pour installer cet équipement dans des résidences anciennes ne disposant que d’un réseau unique pour les eaux usées.
.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP