20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer
Accueil > Actualités de la mer > Économisez l’énergie en recyclant votre eau de vaisselle

Économisez l’énergie en recyclant votre eau de vaisselle

Dernière mise à jour le lundi 15 février 2016

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 11 Février 2016
Visualiser l’article original


Une technologie française peut permettre de diviser par deux le coût de l’eau chaude en récupérant la chaleur des eaux usées. Prévu pour les grandes copropriétés neuves, le système pourrait être adapté à des ensembles plus petits et à l’ancien.

Et si les eaux usées représentaient un vaste gisement inexploité ? Alain Mouré, spécialiste du traitement de l’eau depuis de nombreuses années en est persuadé. C’est pourquoi il a mis au point une technologie permettant de récupérer et valoriser la chaleur issue des eaux usées « grises ». Il s’agit de celles qui proviennent des cuisines et des salles de bain (mais pas des toilettes) et selon le centre d’information sur l’eau, une famille de 4 personnes en utiliserait pas moins de 280 litres par jour (dont 160 litres pour le bain et la douche, 50 pour le linge et 40 pour la vaisselle). Or, elles s’écoulent à une température moyenne comprise entre 28 et 32°C.

D’où l’idée de récupérer cette chaleur afin de préchauffer l’eau propre qui est diffusée dans l’immeuble. C’est l’objet de la société Biofluides Environnement, créée en 2006 et qui compte à ce jour 60 installations de ce type (incluant les commandes en cours). Actuellement, le système qui mêle une cuve de récupération de la chaleur et une pompe à chaleur eau/eau n’est installé que dans des copropriétés importantes et neuves (disposant de deux circuits d’eau) mais les choses pourraient changer.
L’installation ne dégage pas la moindre odeur

« Pour l’instant, notre système n’est intéressant qu’à partir de 50 ou 60 logements mais nous travaillons sur un modèle compact visant les copropriétés de 10 à 30 logements », explique Alain Mouré. Par ailleurs, une adaptation est également prévue pour installer cet équipement dans des résidences anciennes ne disposant que d’un réseau unique pour les eaux usées.
.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP