15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition
Accueil > Actualités de la mer > Embellie pour la pêche profonde

Embellie pour la pêche profonde

Dernière mise à jour le mardi 3 juillet 2012

Article paru sur le site "Ouestfrance-Entreprises" - lundi 03 juillet 2012
Visualiser l’article original



Embellie pour la pêche profonde ?

Mardi 03 juillet 2012
Actualité
Embellie pour la pêche profonde
Les derniers avis scientifiques sur les espèces profondes sont favorables à une augmentation des captures.

« La catastrophe n’aura pas lieu ! » Soulagement au CNPMEM (Comité national des pêches maritimes et des élevages marins). « Le Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM) recommande, pour le grenadier de roche, la lingue bleue et le sabre noir, des niveaux de captures, en 2013 et 2014, supérieurs aux quotas autorisés en 2011 et 2012 ». Trois espèces ciblées, dans l’Ouest de l’Écosse et la Mer Celtique, et qui étaient sous la menace d’une interdiction de pêche.

« Ces avis s’opposent, une fois de plus, aux affirmations de quelques organisations écologistes qui font commerce de prétendre que le chalutage des espèces d’eaux profondes ne peut être durable », commente le CNPMEM.
Un débat de « fond »

La satisfaction des pêcheurs tient au poids du CIEM. Organisme scientifique international, il délivre des expertises collégiales qui font autorité. Il formule aussi, à l’attention de l’Union européenne, des recommandations pour la définition des TAC et quotas au titre de la Politique commune de la pêche (PCP). Ses recommandations sont généralement suivies.

« Le CIEM se montre habituellement plus prudent », indique Alain Biseau, d’Ifremer Lorient, spécialiste des grands fonds. « Sa position démontre qu’une reconstitution des stocks est en cours,
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP