20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > En 2015, les rejets de boues rouges même liquides en mer devraient être (...)

En 2015, les rejets de boues rouges même liquides en mer devraient être interdits

Dernière mise à jour le mercredi 24 avril 2013

Article paru
sur le site "FR3" - 20 Avril 2013
Visualiser l’article original


Suite à l’interpellation de José Bové et Michèle RIVASI, eurodéputés Verts/ALE, concernant les rejets de boues rouges issues de l’usine d’alumine de Gardanne (Bouches-du-Rhône) en mer Méditerranée la Ministre de l’Ecologie reconnait clairement la gravité du sujet, dans un courrier en date du 29 mars 2013 et constate avec nous l’impact considérable et irréversible de cette pollution aux métaux lourds, sur le vivant et sur notre environnement.

Delphine Batho précise qu’elle n’est pas « favorable » à la poursuite des rejets solides et même liquides en mer après 2015. La Ministre va donc plus loin que la Convention de Barcelone en interdisant à l’industriel, tout rejet, même liquide.

Pour José Bové et Michèle Rivasi, cette déclaration est une victoire incontestable des opposants au rejet de boues rouges en mer et de ceux qui veulent préserver une Méditerranée vivante. L’option de 2015 est encore trop tardive et nous demandons l’arrêt des rejets au plus tôt."

Le pipeline de port Miou

Dans les années 60, l’usine d’aluminerie de Pechiney, à Gardanne (usine crée en 1893) commence à envoyer ses déchets les plus difficile à traiter dans la fosse de Cassidaigne. Ces déchets en ont fait une des plus grande décharge industrielle d’Europe.

Cette usine, qui appartient maintenant à la société Altéo (et dont le proprétaire du site est HIG, un fond de pension américain) produit de l’alumine. pour cette production elle utilise de la bauxite, qui crée des déchets, les "boues rouges".

Depuis le milieu des années 60, 80% des boues rouges sont rejetées en mer, dans cette fosse de Cassidaigne, par un pipeline de plusieurs dizaines de kilomètres, dont 7 km de pipeline sous-marin, qui déverse ses boues à 320m de profondeur. L’usine rejette des dizaines de milliers de tonnes par an, ce qui en ferait le premier pollueur maritime de France.

En 2015, ces rejets seront interdits

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP