23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Actualités de la mer > En Suède le homard Américain se noie dans un verre d’eau ?

En Suède le homard Américain se noie dans un verre d’eau ?

Dernière mise à jour le mercredi 16 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Monde" - 07 Septembre 2016
Visualiser l’article original


Ils n’étaient que trente-deux homards, certains avec leurs pinces encore fermées par du ruban élastique. Trente-deux malheureux homards américains (Homarus americanus) retrouvés, en mars, dans les eaux au large de la Suède. A l’évidence, ils n’ont pas traversé l’océan Atlantique et la mer du Nord tout seuls, mais ont été remis en liberté ou perdus accidentellement au cours de leur importation vers les cuisines de restaurants européens.

Leur découverte a suffi à faire paniquer les autorités suédoises et à déclencher, de fil en aiguille, une minicrise diplomatique. La Suède a en effet aussitôt réclamé l’inscription du homard américain sur la liste européenne des espèces dites « invasives ». Cette liste, créée en juillet 2016, recense 37 espèces étrangères aux écosystèmes locaux qui menacent la biodiversité européenne. Elle implique des restrictions sur l’élevage, la culture, l’importation et la vente de ces espèces, selon le nouveau règlement sur la protection de la biodiversité contre les espèces invasives, entré en vigueur en 2015.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP