27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité
Accueil > Actualités de la mer > En Suède le homard Américain se noie dans un verre d’eau ?

En Suède le homard Américain se noie dans un verre d’eau ?

Dernière mise à jour le mercredi 16 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Monde" - 07 Septembre 2016
Visualiser l’article original


Ils n’étaient que trente-deux homards, certains avec leurs pinces encore fermées par du ruban élastique. Trente-deux malheureux homards américains (Homarus americanus) retrouvés, en mars, dans les eaux au large de la Suède. A l’évidence, ils n’ont pas traversé l’océan Atlantique et la mer du Nord tout seuls, mais ont été remis en liberté ou perdus accidentellement au cours de leur importation vers les cuisines de restaurants européens.

Leur découverte a suffi à faire paniquer les autorités suédoises et à déclencher, de fil en aiguille, une minicrise diplomatique. La Suède a en effet aussitôt réclamé l’inscription du homard américain sur la liste européenne des espèces dites « invasives ». Cette liste, créée en juillet 2016, recense 37 espèces étrangères aux écosystèmes locaux qui menacent la biodiversité européenne. Elle implique des restrictions sur l’élevage, la culture, l’importation et la vente de ces espèces, selon le nouveau règlement sur la protection de la biodiversité contre les espèces invasives, entré en vigueur en 2015.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP