21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été 29 mai : Moules Mystérieuse hécatombe en rade de Brest12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque
Accueil > Actualités de la mer > En partenariat avec l’Ifremer et Hutchinson, un prototype français produit de (...)

En partenariat avec l’Ifremer et Hutchinson, un prototype français produit de l’énergie avec de faibles courants.

Dernière mise à jour le mercredi 30 septembre 2015

Article paru
sur le site "Le Figaro" - 30 septembre 2015
Visualiser l’article original


.

Comme un poisson dans l’eau ! En mimant les ondulations d’une anguille ou d’une raie face au courant, fin juillet, un grand tapis en caoutchouc a produit de l’électricité dans le bassin d’essai de l’Ifremer à Boulogne-sur-Mer. Il s’agit de « la troisième génération d’hydrolienne », affirme fièrement Jean-Baptiste Drevet, l’inventeur qui a conçu le premier prototype dans sa cuisine en 2011.

L’appareil convertit un faible courant marin (4 km/h) en électricité. C’est toute la beauté du système. Car, contrairement aux hydroliennes classiques, qui ressemblent à de gros moteurs d’avions à hélices, l’équipement de la société Eel Energy n’aura pas besoin d’être posé sur des fonds marins dans des zones de fortes marées. Les lieux d’implantation seront « 1000 fois plus nombreux que ceux des hydroliennes classiques », avance Franck Sylvain, le directeur adjoint ...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP