23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne
Accueil > Actualités de la mer > Energie : les fantastiques innovations qui nous attendent

Energie : les fantastiques innovations qui nous attendent

Dernière mise à jour le lundi 29 avril 2013

Article paru
sur le site "Capital" - 25 Avril 2013
Visualiser l’article original


Panneaux solaires ultraperformants, nouvelles techniques d’extraction du gaz de schiste, microalgues pétrolifères… Les prochaines trouvailles des chercheurs vont révolutionner le marché de l’énergie. Et, pour une fois, la France est bien placée.

En 2008, les Etats-Unis projetaient d’acheter 100 milliards d’euros par an de gaz naturel liquéfié au Qatar, à l’Australie et à la Russie. Les industriels du secteur avaient même commencé à investir dans des terminaux capables de recueillir la précieuse énergie des navires-citernes. Aujourd’hui, ces plans ne sont plus qu’un lointain souvenir : la mise au point de la fracturation hydraulique a bouleversé la donne. Désormais, c’est dans ses propres roches de schiste que l’Amérique tire une bonne moitié de ses besoins en méthane. En attendant de devenir autosuffisante dès 2020, si l’on en croit la Maison-Blanche. Cette année-là, le pétrole de schiste, qui a lui aussi commencé à couler à flots, pourrait même permettre à l’Oncle Sam de rafler à l’Arabie saoudite la première place des producteurs mondiaux d’or noir.

Finalement, le monde de l’énergie est moins figé qu’on ne l’a longtemps cru. Beaucoup plus surprenant aussi. Certes, n’en déplaise aux habituels tenants de la décroissance, les prévisions de consommation mondiale restent inlassablement orientées à la hausse. Dopée par l’appétit insatiable de la Chine, de l’Inde, du Brésil et de tous les pays émergents, la demande devrait progresser d’un bon tiers d’ici 2035. Sur ce point, les risques d’erreur sont limités. En revanche, ni les experts américains, ni les prévisionnistes de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) n’avaient vu venir la révolution du gaz de schiste. Et leurs scénarios prospectifs n’intègrent pas non plus les futures percées technologiques sur lesquelles travaillent les chercheurs du monde entier (lire : Enfin propre, le gaz de schiste boostera notre économie en 2020 ).

Ce dossier le prouve, elles promettent pourtant d’être décoiffantes.
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP