http://www.ecoco2.com/blog/?p=8048 L’ADEME a annoncé (...)" />

21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine
Accueil > Actualités de la mer > Energies Marines Renouvelables : un second appel à manifestations d’intérêt (...)

Energies Marines Renouvelables : un second appel à manifestations d’intérêt est lancé

Dernière mise à jour le lundi 27 mai 2013

Article paru
sur le site "Eco Co²" - 24 Mai 2013
[Visualiser l’article original->http://www.ecoco2.com/blog/?p=8048


L’ADEME a annoncé récemment le lancement d’un nouvel appel à manifestations d’intérêt (AMI) consacré aux énergies marines renouvelables (EMR), afin de renforcer les innovations technologiques dans ces filières et de faciliter leur déploiement. Il s’agit du second AMI dans ce domaine, baptisé : Energies marines renouvelables – Démonstrateurs et briques technologiques. Ouvert le 13 mai, il se clôturera le 31 octobre 2013.

energies marines renouvelablesLa France, comme le confirme le rapport sur les énergies marines renouvelables du CGEDD et du CGIET, que nous avons évoqué dans ces pages le 8 mai dernier, dispose à la fois d’un potentiel énergétique marin parmi les plus importants au monde et d’une solide base industrielle dans les secteurs maritimes et énergétiques : les EMR sont donc actuellement considérées comme une filière industrielle stratégique sur le long terme.

Le champ de l’AMI couvre les « briques technologiques » dédiées aux quatre filières jugées les plus matures par le rapport et produisant de l’électricité injectée sur les réseaux électriques continentaux ou insulaires : hydrolien marin, houlomoteur, éolien flottant et énergie thermique des mers, et les démonstrateurs de recherche sur les systèmes houlomoteurs. Les « briques technologiques » sont des éléments indispensables au déploiement à grande échelle des EMR ; elles peuvent être communes à plusieurs filières EMR (nouvelles méthodes d’installation, dispositifs facilitant le raccordement électrique, préparation des fonds marins…).

Pour l’énergie thermique des mers, les projets visent exclusivement la démonstration d’échangeurs thermiques ou de conduite d’eaux profondes ; pour l’éolien flottant, exclusivement des flotteurs, ancrages et câbles dynamiques innovants. « Les projets visés doivent faire la démonstration en mer, prioritairement et quand cela est applicable, sur des sites d’essais gérés par France Energies Marines, de composants ou méthodes à une échelle représentative des conditions d’exploitation. L’objectif temporel attendu pour le début des démonstrations en mer est 2016 » précise l’AMI.

Pour les démonstrateurs de recherche, la filière technologique concernée est l’houlomoteur. Les projets de démonstrateurs de recherche houlomoteurs demandés consistent à faire la démonstration en mer d’un système à une échelle représentative des conditions d’exploitation. Le lieu de démonstration sera prioritairement le site d’essais géré par l’IEED France Energies Marines, au large du Croisic. « Ils doivent exploiter les zones caractérisées par une importante ressource énergétique, soit les zones de profondeurs supérieures à 20 m. L’objectif temporel attendu pour l’installation des démonstrations en mer est 2016« .
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP