21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc
Accueil > Actualités de la mer > Energies marines. Bretagne et Aquitaine s’impatientent

Energies marines. Bretagne et Aquitaine s’impatientent

Dernière mise à jour le samedi 18 janvier 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 17 Janvier 2014
Visualiser l’article original


Les Régions ont décidé de booster les énergies marines renouvelables. « On ne veut plus perdre de temps ! » s’accordent élus bretons et aquitains.

Les régions Bretagne et Aquitaine continuent d’avancer main dans la main sur le chemin de croix des énergies marines. « On avance, on progresse mais on aimerait changer de rythme et ne plus perdre de temps face aux industriels européens qui avancent plus vite que nous », martelait, hier à Brest, Renaud Lagrave, vice-président de la région Aquitaine. « Il faut surtout passer à une nouvelle échelle de temps pour accélérer les projets français et faciliter le déroulement des expérimentations sur le terrain. » Sur la même longueur d’ondes, Dominique Ramard, délégué à l’énergie pour la région Bretagne, rappelle que 40 hectares sont en cours de préparation sur le polder de Brest, afin d’accueillir les industriels intéressés.

Prendre le même train

Pour le moment, c’est donc l’union sacrée entre les deux régions qui ne veulent pas mettre en concurrence leurs technologies et encore moins leurs potentiels portuaires. « Il y aura du travail pour tout le monde », estime Renaud Lagrave. « On est en retard au niveau européen, il faut travailler ensemble, si l’on veut que démarre une véritable filière française ».Le Verdon et Bordeaux disposent de belles réserves foncières pour accueillir les industriels. L’Aquitaine, qui vise prioritairement le houlomoteur, le long de son immense littoral, dispose d’un large potentiel et entend travailler aux côtés des Bretons qui développent, aussi de leur côté, une autre technologie houlomotrice.Les deux Régions sont raccords et pleines de bonne volonté. La concurrence ne transparaît aucunement dans le discours officiel.Reste à régler la question du financement de France Energies Marines, toujours en attente des moyens qui vont permettre la réalisation des expérimentations sur le terrain. Et alors que la région Bretagne met sur la table 220 M€ pour stabiliser et préparer le polder brestois, la région Aquitaine se dit bien moins avancée mais tout aussi motivée... Face aux Pays-de-la-Loire et à la Basse-Normandie qui gardent une relative longueur d’avance.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP