11 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Environnement. A Caen, alerte au ver plat envahissant

Environnement. A Caen, alerte au ver plat envahissant

Dernière mise à jour le mercredi 5 mars 2014

Article paru
sur le site "OuestFrance" - 04 Mars 2014
Visualiser l’article original



Une espèce de ver plat, découverte à Caen, menace de bousculer la biodiversité dans une partie de l’Europe.

"On a encore une chance de l’arrêter, mais cette espèce est connue pour présenter un très grave danger pour la biodiversité", prévient Jean-Lou Justine. Ce spécialiste des parasites au Muséum national d’Histoire naturelle a préféré donner l’alarme après la découverte de la présence, pour la première fois en France, du Platydemus manokwari, un ver plat de 5 à 10 cm de long et 5 mm de large, très friand d’escargots et vers de terre.

Fin octobre, ce prédateur a été découvert dans une serre du jardin des plantes de Caen. L’analyse des huit spécimens qui lui ont été transmis ne fait aucun doute : cette nouvelle espèce provenant de Nouvelle Guinée a "le potentiel pour envahir une bonne partie de l’Europe".

Rien n’indique que l’un de ces vers plats de couleur sombre (marron-noir), facilement reconnaissables à la "ligne blanche" qu’ils portent sur le dos, ait franchi le périmètre où ils ont été trouvés. Mais la plus grande vigilance est de mise, car "ce sont des bêtes très discrètes qui peuvent se glisser sous les pierres et qui se déplacent de plantes en pots très discrètement."
Dans le top 100 des espèces envahissantes

LePlatydemus manokwari figure dans le top 100 des espèces exotiques envahissantes les plus néfastes au monde. "Il est capable de chasser l’escargot en bande organisée sans aucune limite. C’est une espèce terriblement adpatée pour tout détruire", à commencer par les escargots et les vers de terre.

La ville de Caen dit avoir "mis en place un dispositif de précaution pour éviter toute propagation" en interdisant par exemple tout échange de végétaux et de boutures entre les serres.

Si vous en apercevez un dans votre jardin, quelques consignes : "Le placer dans une boite fermée, le prendre en photo et me transmettre celle-ci par mail."

Lien : justine@mnhn.fr


Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP