23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne
Accueil > Actualités de la mer > Eolien flotter pour s’éloigner des côtes

Eolien flotter pour s’éloigner des côtes

Dernière mise à jour le lundi 12 mars 2012

Article paru sur le site "Les Echos" - Mercredi 07 Mars 2012
Visualiser l’article original



Eolien flotter pour s’éloigner des côtes

Après s’être multipliées à terre, puis près des côtes, les éoliennes visent à présent la haute mer. A condition que l’on sache les faire flotter. A l’arrivée, moins de conflits d’usage -hormis avec les pêcheurs -, un vent plus fort et plus régulier. Même si l’acheminement de l’électricité coûte plus cher, « le marché des éoliennes est trois plus important que celui de l’offshore posé », explique Frédéric Le Lidec, de DCNS. Plusieurs concepts sont développés et testés pour répondre aux défis techniques. « Il n’existe pas plus d’une dizaine de projets crédibles dans le monde », affirme-t-il. Une éolienne flottante de grande envergure, Hywind, est testée depuis 2009 au large des côtes norvégiennes. Une autre éolienne, Windfloat, a été mise à l’eau au large du Portugal par EDP Renewables.

En France, la jeune société Nenuphar a imaginé une éolienne à axe vertical qui va être développée grâce au projet Vertiwind, piloté par Technip avec Converteam et EDF Energies Nouvelles. Et le projet Winflo, qui associe Nass&Wind, DCNS, le constructeur Vergnet, Saipem, l’Ensta Bretagne et l’Ifremer, a l’ambition de mettre une première éolienne à l’eau l’an prochain. Avec des pâles de 30 mètres de diamètre et une puissance de 1 MW, ce premier engin de 50 mètres de haut et de 1.500 tonnes « pourrait concerner certains marchés éloignés où la production d’électricité coûte cher », estime Frédéric Le Lidec. Objectif à terme : développer des engins de 5 à 7 MW qui pourraient être fabriqués en Bretagne.

Frank Nierdercorn



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP