24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers
Accueil > Actualités de la mer > Eolien flotter pour s’éloigner des côtes

Eolien flotter pour s’éloigner des côtes

Dernière mise à jour le lundi 12 mars 2012

Article paru sur le site "Les Echos" - Mercredi 07 Mars 2012
Visualiser l’article original



Eolien flotter pour s’éloigner des côtes

Après s’être multipliées à terre, puis près des côtes, les éoliennes visent à présent la haute mer. A condition que l’on sache les faire flotter. A l’arrivée, moins de conflits d’usage -hormis avec les pêcheurs -, un vent plus fort et plus régulier. Même si l’acheminement de l’électricité coûte plus cher, « le marché des éoliennes est trois plus important que celui de l’offshore posé », explique Frédéric Le Lidec, de DCNS. Plusieurs concepts sont développés et testés pour répondre aux défis techniques. « Il n’existe pas plus d’une dizaine de projets crédibles dans le monde », affirme-t-il. Une éolienne flottante de grande envergure, Hywind, est testée depuis 2009 au large des côtes norvégiennes. Une autre éolienne, Windfloat, a été mise à l’eau au large du Portugal par EDP Renewables.

En France, la jeune société Nenuphar a imaginé une éolienne à axe vertical qui va être développée grâce au projet Vertiwind, piloté par Technip avec Converteam et EDF Energies Nouvelles. Et le projet Winflo, qui associe Nass&Wind, DCNS, le constructeur Vergnet, Saipem, l’Ensta Bretagne et l’Ifremer, a l’ambition de mettre une première éolienne à l’eau l’an prochain. Avec des pâles de 30 mètres de diamètre et une puissance de 1 MW, ce premier engin de 50 mètres de haut et de 1.500 tonnes « pourrait concerner certains marchés éloignés où la production d’électricité coûte cher », estime Frédéric Le Lidec. Objectif à terme : développer des engins de 5 à 7 MW qui pourraient être fabriqués en Bretagne.

Frank Nierdercorn



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP