19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président
Accueil > Actualités de la mer > Erika. Un changement de juridiction demandé par les plaignants

Erika. Un changement de juridiction demandé par les plaignants

Dernière mise à jour le mercredi 5 octobre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 04 Octobre 2016
Visualiser l’article original


Hier matin, la Confédération maritime, qui défend les victimes de la marée noire causée par l’Erika, a demandé, au cours d’une audience au tribunal de commerce de Saint-Brieuc, de se destituer en faveur du tribunal maritime de Brest.
« Il est le seul compétent en droit maritime international, estime Alain Malardé, président de la Confédération. Le tribunal rendra sa décision lundi prochain. Nous avons eu affaire à un juge compréhensif ». Dans ce dossier, la Confédération maritime et huit pêcheurs à pied réclament une indemnisation de 500.000 € à la Steamship Mutual, assureur de l’Erika

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP