Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Erquy. Les belles marées de la criée

Erquy. Les belles marées de la criée

Dernière mise à jour le mercredi 20 février 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 17 Février 2019
Visualiser l’article original


« À la criée, ça fait longtemps que ça ne crie plus », sourit Frédéric Le Bris. À Erquy, il est 5 h 45 et le nouveau directeur, qui a pris ses fonctions à la suite de Gilbert Abault, le 31 janvier dernier, veille sur ce qui ressemble, au premier coup d’œil, davantage à une ruche qu’à une poissonnerie, tant l’activité foisonne. Il fait 3 °C dehors et encore moins dedans, à la lumière blafarde des néons. De la couleur, pourtant. Partout. Sur les hommes qui s’affairent, en polaire et en tablier jaune ou blanc. Et dans les bacs bleus et rouges, sur les poissons et les coquillages, du rose, du jaune, une multitude de teintes de gris et de brun, la robe irisée de vert des maquereaux, les taches noires sur les flancs des Saint-Pierre…
60 M€, presque un record

Ce jeudi matin, ce sont 43 tonnes qui sont débarquées. Des produits qui étaient encore à l’eau quelques dizaines d’heures plus tôt. Ils sont préparés pour la vente. Sortis de leur glace, lavés, pesés, triés, calibrés, répartis en lots. Vite, très vite. « Des poissons et des céphalopodes, ce matin », détaille Frédéric Le Bris. Une belle marée, les débarquements étant plus souvent compris entre 25 et 40 t. Pour un total annuel de près de 11 000 t. Un chiffre très légèrement supérieur à l’autre criée du département, à Saint-Quay-Portrieux. Mais qui reflète la même tendance observée depuis 2014-2015 : des tonnages qui se maintiennent et des prix en légère augmentation. Autour de 60 M€ générés au total pour les deux établissements l’année passée, la deuxième meilleure en valeur vendue depuis la création, en 1977.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP