16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux
Accueil > Actualités de la mer > Estuaire du Gouessant. De troublants rapports

Estuaire du Gouessant. De troublants rapports

Dernière mise à jour le vendredi 23 septembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 22 Septembre 2016
Visualiser l’article original


La dangerosité de l’estuaire du Gouessant, où un joggeur a été retrouvé mort le 8 septembre dernier, avait été soulignée par trois rapports officiels en 2011. Le risque potentiel est aujourd’hui signalé par deux panneaux, installés loin du site, aux abords des plages encadrant la vasière.

9 septembre 2011. Alors que l’État vient tout juste de reconnaître qu’il est « hautement probable » que les 36 sangliers retrouvés morts autour de l’estuaire du Gouessant aient succombé à une intoxication à l’hydrogène sulfuré, le préfet des Côtes-d’Armor fait une annonce.

« En collaboration avec les communes, nous allons procéder au recensement de toutes les vasières pour définir leurs caractéristiques et leur degré d’accessibilité, afin de les sécuriser », énonce Rémi Thuau, qui ajoute : « Elles contiennent de l’hydrogène sulfuré. Les sangliers morts ont probablement fouillé dans ces vasières proches de la plage de Morieux ».

Cinq ans plus tard, la préconisation du haut fonctionnaire (qui a quitté son poste en septembre 2013) a-t-elle été suivie d’effet ? Oui, répond son successeur Pierre Lambert.

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP