20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > FRANCE-ENERGIES-MARINES-est-operationnel

FRANCE-ENERGIES-MARINES-est-operationnel

Dernière mise à jour le vendredi 25 janvier 2013


Créé le 15 mars 2012, FRANCE ENERGIES MARINES est maintenant opérationnel avec son programme de recherche qui a été engagé, son comité de direction entièrement constitué, son implantation effective sur le Technopôle Brest Iroise et son dispositif de gouvernance avec les partenaires est en place.

Un communiqué de FEM [France Energies Marines] du 26 novembre, date de son installation sur le site du Technopôle Brest-Iroise. FEM occupera l’ensemble des bureaux de la pépinière Kepler.

FRANCE ÉNERGIES MARINES a été créé en mars dernier, suite à l’annonce de son succès à l’appel à projets « Instituts d’Excellence sur les Energies Décarbonées », lancé dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir. Depuis cette date l’institut s’est organisé et a engagé ses premiers travaux.

Le fonctionnement opérationnel de France Energies Marines est structuré autour d’un Comité de Direction composé d’un Directeur Général, d’une Secrétaire Générale, d’un Directeur R&D et d’un Coordinateur des sites d’essais. Le recrutement de 5 nouveaux collaborateurs est actuellement en cours. Depuis sa création son Conseil d’Administration s’est réuni à 11 reprises.

Jusque là basé dans les locaux d’Ifremer, le siège de France Energies Marines est dorénavant situé au sein de la Technopôle Brest-Iroise, au coeur d’un campus d’innovation technologique.

Les premiers travaux de France Energies Marines portent sur :

la constitution de la structure juridique définitive, un Groupement d’Intérêt Public, qui viendra se substituer à l’actuelle association de préfiguration, ainsi que la préparation du conventionnement avec l’Etat.
la feuille de route R&D de France Energies Marines élaborée par ses membres industriels et scientifiques, qui apporte des solutions innovantes pour le soutien de la filière.

Le programme R&D comporte ainsi 3 axes stratégiques :

10 programmes technologiques (5 projets de R&D initiés dès 2012),
5 programmes sur les approches environnementales, économiques et sociétale (2 projets lancés dès 2012)
un programme sur les nouveaux démonstrateurs et les systèmes intégrés émergents.
la mise en place des 5 sites d’essais coordonnés par France Energies Marines, qui permettront les tests des technologies hydroliennes, houlomotrices et éoliennes flottantes. Les actions ont notamment porté sur la poursuite de l’ingénierie des sites SEENEOH Bordeaux, Paimpol Bréhat et Le Croisic, la réalisation des études d’impact pour le site du Golfe de Fos et, d’une manière générale, sur la concertation avec les acteurs locaux.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP