26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Feu vert pour le parc à ormeaux à Guissény

Feu vert pour le parc à ormeaux à Guissény

Dernière mise à jour le mardi 25 novembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 22 Novembre 2014
Visualiser l’article original



La société France Haliotis vient d’obtenir l’autorisation d’exploiter un nouveau parc à ormeaux, à Guissény, devant la plage du Vougot.
L’opposition d’une bonne partie de la population remonte à 2007. La municipalité s’est déjà prononcée contre ce projet.
C’est LE sujet de crispation à Guissény depuis sept ans ! Panneaux sur les routes, regroupements d’opposants, autocollants derrière les voitures... Le projet de créer un site d’élevage d’ormeaux à Guissény a levé un important mouvement de contestation. Le maire actuel a même construit sa campagne de 2008 sur le sujet. Zone de navigation interdite, risque de pollution due à l’élevage intensif...
Les opposants ne veulent pas de parc devant l’une des plus belles plages du secteur, une des rares à être exempte de pollution. Retoqué une première fois, le projet qui prévoyait l’exploitation d’une concession de quinze hectares sur une trentaine d’années a refait surface en 2012 sur un format réduit : 5 hectares et une autorisation d’exploitation sur le domaine public maritime abaissée à 10 ans.
Sylvain Huchette, le patron de France Haliotis installé à Plouguerneau depuis 2005, vient d’obtenir le feu vert de l’État pour démarrer ce deuxième site d’élevage après celui de l’Aber-Wrac’h. « C’est un soulagement. Je me sens légitime. On va laisser passer l’hiver et ouvrir le parc aux beaux jours ». De 6 à 15 tonnes

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP