24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Frédéric Cuvillier aux côtés des aquaculteurs

Frédéric Cuvillier aux côtés des aquaculteurs

Dernière mise à jour le lundi 4 mars 2013

Article paru
sur le site "agrisalon" - 28 Février 2013
Visualiser l’article original


Frédéric Cuvillier, ministre délégué à la Pêche, était aux cotés des aquaculteurs français jeudi au Salon de l’agriculture pour soutenir leur démarche qualitative, se montrant prudent face à l’utilisation des farines animales pour l’alimentation des poissons d’élevage.

En défenseur de la filière, le ministre a expliqué que la charte qualité "Aquaculture de nos régions" apportait la garantie « d’une aquaculture qualitative et non industrielle », la certitude aussi que « le poisson est nourri à 100 % avec du poisson et des végétaux. »

Pour sa part, Marc Lamothe, président du Comité interprofessionnel des produits de l’aquaculture (Cipa), a ajouté que cette charte qualité était soutenue aussi par des Ong environnementales comme le Wwf, par des associations de consommateurs (Unaf) et par FranceAgrimer. « Ce qui témoigne de l’engagement de toute une profession en faveur de la durabilité de la production aquacole française et de la garantie de la qualité pour le consommateur », a insisté Marc Lamothe.

La Commission européenne a donné son feu vert le 14 février dernier autorisant les farines animales à compter du 1er juin prochain dans l’alimentation des poissons d’élevage. Suite à cette annonce, le président de la République François Hollande, s’est déclaré contre la réintroduction de ces farines à l’occasion de son déplacement au Salon de l’agriculture.

AFP

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP