19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure
Accueil > Actualités de la mer > Gastronomie. Olivier Bellin-Patrick Jeffroy : "La star, c’est le produit (...)

Gastronomie. Olivier Bellin-Patrick Jeffroy : "La star, c’est le produit !"

Dernière mise à jour le mercredi 23 décembre 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 22 Décembre 2015
Visualiser l’article original


Aux couteaux : Olivier Bellin, de l’Auberge des Glaziks de Plomodiern. Aux fourchettes : Patrick Jeffroy, du Restaurant Patrick Jeffroy de Carantec. A l’heure de cuisiner le menu des fêtes, où en sont nos deux chefs étoilés avec l’assiette des réveillons, la place de la gastronomie bretonne dans le monde, la Cop21, les produits du terroir breton… Interview toquée chez Jeffroy avec vue imprenable sur la baie de Morlaix.

Chefs, quels sont vos plus beaux menus pour ces réveillons 2015 ?
Olivier Bellin : Pour moi, un menu de fêtes, c’est un principe simple : mettre le produit de la saison en valeur ! Je vais donc être sur de l’huître et du homard, des grands classiques mais saveur garantie. Ensuite, du poisson, lequel je ne sais pas, je vais voir ce que la mer va me donner. Il faut aussi de la Saint-Jacques…
Côté légumes et accompagnement, je vais cuisiner du poireau et du blé noir bien sûr, c’est ma marque de fabrique.
Et côté dessert, c’est sûr, il n’y aura pas de fraises. C’est pas de saison. Le dessert des fêtes de fin d‘année, c’est la mandarine ! Et évidemment, un grand repas va avec un grand vin ou un beau champagne ou un bel alcool. Moi, j’ai un faible pour les Bourgogne blancs.
Patrick Jeffroy : Moi, ma cuisine des réveillons, ça va être beaucoup de radines comme le navet jaune, le rutabaga… En viandes, je vais travailler le chevreuil. Du chevreuil français, je précise ! Je le travaille sur l’os et pas sous vide.
Côté mer, je suis dans les classiques de l’huître qui va être magnifique cette année. Et aussi des Saint-Jacques de chez nous (ndlr : il montre l’océan) !
J’ai aussi demandé à ma fille de me ramener du yuzu frais du Japon où elle est actuellement en voyage.
Côté vins, j’ai la chance de travailler avec un vigneron exceptionnel en Bourgogne. Après accommoder tout cela, c’est un peu comme de la bijouterie… Les produits alimentaires, c’est effectivement précieux sur Terre.

La Cop21 vient de fixer de nouveaux caps pour la planète. Est-ce que le consommateur va retrouver la Cop21 dans son assiette ?

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP