23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques
Accueil > Actualités de la mer > Gilet de sauvetage. Faut-il le rendre obligatoire

Gilet de sauvetage. Faut-il le rendre obligatoire

Dernière mise à jour le jeudi 1er septembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 27 Août 2016
Visualiser l’article original


C’est un choix vital ! La durée de survie en mer peut être multipliée par dix grâce au gilet. Faut-il alors le rendre obligatoire à la manière de la ceinture de sécurité en voiture et du casque en deux-roues ?

Près de 100 % des personnes tombées à l’eau avec un gilet de sauvetage, cet été, le long du littoral français ont été sauvées.
Si le sujet est régulièrement abordé au sein des ministères, le projet de rendre obligatoire le port de cet équipement de sécurité est reporté d’année en année. En 20 ans, le port du gilet de sauvetage chez les plaisanciers ou du vêtement à flottabilité intégrée chez les professionnels a plus que doublé.
Campagnes de sensibilisation, génération sensibilisée, ergonomie améliorée, prix des équipements à la baisse. Le nombre d’usagers équipés n’a cessé de croître. Si les mentalités ont largement évolué sur le sujet, subsistent encore des freins et des récalcitrants.
Notamment lors des belles journées ensoleillées ou des sorties festives, où la dynamique de groupe a tendance à dissoudre les bonnes habitudes.
Globalement, les autorités maritimes observent au cours de leurs contrôles réguliers en mer plus de la moitié de plaisanciers équipés et relativement peu d’absence totale d’éléments de sécurité à bord.
Mais le bon gilet, c’est celui que l’on porte sur le dos, pas celui qui dort à l’abri dans le coffre inaccessible !
« À la discrétion de chacun »

Faut-il pour autant rendre obligatoire son usage ? Certains plaisanciers qui ont pris le pli n’y voient aucun inconvénient. « La ceinture de sécurité a bien réussi à faire chuter le nombre de morts sur les routes.
.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP