25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Les espèces > Observées (en bord de mer) > Gobie (poisson)

Gobie (poisson)

famille des Gobiidae

Dernière mise à jour le mercredi 2 octobre 2013

Sur le terrain (dans les mares) les gobies peuvent être difficilement identifiables avec précision, c’est ce que nous disent, les auteurs ô combien compétents du "Guide des bords de mer"



Gobie

- celui-ci est probablement un gobie commun, c’est du moins celui que l’on retrouve le plus souvent sur le Calvados, la région de Paimpol, ou encore dans le Finistère Nord ; cela ne veut pas dire qu’il n’y en a pas d’autres sortes.

- il n’a pas d’intérêt gustatif, du moins à ma connaissance, même si j’ai connu un pêcheur qui le mettait dans la soupe de poissons, quand il en pêchait par hasard avec des crevettes ...

- à titre personnel j’aime à laisser vivre ce genre de poisson qui a son rôle, comme les autres, dans le biotope littoral et qui n’est donc pas là par hasard ...

- d’après plusieurs auteurs, il mangerait des poissons, des coquillages minuscules, des crustacés.

- dans les mares il se déplace très rapidement en faisant des flapflapflap ... son dos dépassant souvent de l’eau, bien vite il se repositionne pour qu’on le confonde avec son environnement.

et un autre....qui a des facultés de dissimulations



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP