12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne
Accueil > La Mer (Métiers / Loisirs) > Métiers de la mer > Pêche artisanale - Goémoniers

Pêche artisanale - Goémoniers

Dernière mise à jour le mardi 30 août 2016


Un métier ancien qui devient de jour en jour un métier d’avenir !


Goémoniers à pieds au travail


- il faut rappeler que la cueillette des algues est réglementée, au même titre que les autres espèces vivant dans la mer.
- c’est même très important de s’en souvenir car certaines zones sont actuellement gravement touchées par les pollutions, d’autres par un ramassage trop important.

- les algues subissent elles aussi le réchauffement de la planète qui peut créer pour certaines variétés un développement tel que les plus faibles ou les plus petites sont étouffées.

- l’acidification des océans également crée des désordres dans l’alimentation des algues en général.


Il y a plusieurs métiers de goémoniers !

- le ramasseur qui ramasse "ses algues" à des fins culinaires ou alimentaires, pour sa consommation personnelle.
- on peut désormais lui adjoindre ces restaurateurs qui, en France comme au Japon (où cette pratique est ancestrale), commencent à utiliser les algues comme légumes ou comme gélifiant dans leurs confitures, leurs desserts, ou quelquefois même dans leurs sauces.

- le ramasseur occasionnel, de chondrus crispus principalement.
- c’était le job d’été de beaucoup de jeunes ou moins jeunes du temps où les usines peu mécanisées étaient présentes sur les côtes.

- le goémonier à pied (voir photos ci-dessus et ci-dessous) qui ramasse pour le compte d’une usine de transformation, mais en grosse quantité.
- chaque ramasseur met au fur et à mesure les algues en sacs ; ces derniers sont évacués sur la terre ferme en fin de marée à l’aide d’un tracteur et de sa benne.
Goémoniers retour de pêche

- le goémonier dont le bateau est appareillé d’un scoubidou mécanique (voir ci-dessous le procédé utilisé ; schéma visible au Musée des Goémoniers à Plouguerneau).
Schéma du scoubidou
- il ramasse de gros tonnages tout ou partie de l’année.
- il est fréquent que le bateau serve aussi durant l’année à d’autres travaux, dragages de crépidules pour certains, ou de coquillages pour d’autres.


Remarques :

Les alginates et les sucres retirés des algues sont présents partout :
- médicaments, sauces, potages, confitures, produits laitiers
- mais aussi filtration de l’eau potable, couches pour bébé et autres serviettes absorbantes.

- d’une manière plus visible peut-être et en progression permanente, l’algue en tant qu’aliment prend sa place sur nos tables et dans nos assiettes.
Rendez donc visite à Plouguerneau (29) à notre ami Pierrick Le Roux pour apprendre à cuisiner les algues !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP