10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon
Accueil > Actualités de la mer > Google Earth, un outil pour surveiller l’aquaculture

Google Earth, un outil pour surveiller l’aquaculture

Dernière mise à jour le lundi 20 février 2012

Article paru sur le site "MaxiSciences" - Lundi 13 Février 2012
Visualiser l’article original



Google Earth, un outil pour surveiller l’aquaculture

Grâce aux images satellites de Google Earth, des chercheurs canadiens ont recensé les installations aquacoles en Méditerranée. Ils ont déterminé le potentiel de production de ces fermes d’engraissement, afin de vérifier qu’il correspondait bien aux déclarations officielles recueillies par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Des chercheurs canadiens ont fait de Google Earth une véritable outil de surveillance de l’aquaculture. Avec les images satellites du service, ils ont recensé les cages d’engraissement de poissons au large de la Méditerranée. Ils ont même pu mesurer les dimensions de ces cages. Ainsi en 2006, Pablo Trujillo et Chiara Piroddi, de l’université de Colombie-Britannique, ont compté 248 installations destinées aux thons rouges, et près de 21.000 cages pour les bars et les daurades, précisent-ils dans une une étude publiée par Plos One.

Les chercheurs entendaient ainsi s’assurer que la réalité correspondait bien aux données officielles transmises à la FAO. Et les chiffres se sont avérés très proches de ceux de l’organisaton onusienne. Une production potentielle de 225.000 tonnes a été estimée par les scientifiques canadiens en 2006, quand 199.000 tonnes avaient été déclarées par les Etats côtiers. Leurs travaux épinglent toutefois deux pays, la Grèce et la Turquie, dont les productions aquacoles dépassent de 30 et 18% les déclarations faites à la FAO.

"Nos travaux montrent que les déclarations à la FAO sont fiables mais aussi que Google Earth peut être un bon instrument de vérification", soulignent les chercheurs. "Les avancées technologiques ne doivent pas seulement servir aux fraudeurs, elles doivent être aussi être utilisées pour lutter contre la fraude", estiment-ils.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP