22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Google se lance dans la cartographie sous-marine

Google se lance dans la cartographie sous-marine

Dernière mise à jour le jeudi 8 mars 2012

Article paru sur le site "Futura Sciences" - Lundi 05 Mars 2012
Visualiser l’article original



Google se lance dans la cartographie sous-marine

Explorer les fonds marins depuis votre salon, cela devrait bientôt être possible, grâce à Google. La firme américaine qui a déjà cartographié les continents terrestres et des petites surfaces de la Lune et Mars, devrait prochainement se lancer dans la cartographie des fonds marins.

Google a lancé un partenariat avec la compagnie d’assurance Catlin Group Limited et l’organisation à but non lucratif Underwater Earth pour explorer les fonds marins depuis un ordinateur. L’initiative permettra d’utiliser Google Earth pour explorer l’océan et le plancher océanique. En plus d’offrir de fascinantes images, ce projet se propose de cartographier les récifs sous-marins.

Mais il faudra attendre un peu avant de s’embarquer dans cette expédition, qui ne commencera pas avant le mois de septembre 2012. Au total, 50.000 images seront disponibles sur Google Earth et Google Maps. Une chaîne YouTube dédiée au projet a également été créée (vidéos en anglais).

Google au fond de l’océan

En 2005, le lancement de Google Moon donnait déjà la possibilité d’observer les zones d’exploration des missions Apollo, sur la Lune. En 2007, il était possible d’admirer la voûte céleste, grâce à Google Sky. Puis en 2009, des photos détaillées de la surface de Mars avaient été incorporées à Google Earth (Google Mars).

Enfin, en novembre 2011, Google a mis à jour son service de cartographie pour y inclure l’intérieur de certains espaces publics comme les aéroports ou les centres commerciaux – mais ces éléments ne sont pour l’instant disponibles qu’aux possesseurs de téléphones Android aux États-Unis et au Japon.

Certaines photos du Street View – programme permettant de sillonner les rues depuis son ordinateur – ont cependant posé quelques problèmes concernant le respect de la vie privée. Mais cela ne devrait pas se produire avec les fonds marins...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP