Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Grande America. La coque n’aurait pas cédé

Grande America. La coque n’aurait pas cédé

Dernière mise à jour le mercredi 3 avril 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 02 Avril 2019
Visualiser l’article original


Ce mardi après-midi, le préfet maritime de Brest a annoncé, lors d’un point presse, que les premiers clichés de la coque du Grande America, qui a sombré, il y a une vingtaine de jours, par 4 600 m de fond, étaient parvenus aux autorités. Des opérations de pompage des hydrocarbures contenus dans les soutes pourraient être envisagées.

Le préfet maritime de l’Atlantique, Jean-Louis Lozier, a expliqué que, ces dernières heures, l’épave du Grande America avait été localisée d’une manière très précise. « L’armateur a affrété l’Island Pride, un navire spécialisé en travaux sous-marins, a précisé le préfet. Il est arrivé sur zone, samedi dernier, et a commencé son travail de repérage et d’évaluation ». Ce navire est équipé d’un Rov, un robot sous-marin téléguidé. Les clichés pris par ce Rov laissent à penser que la coque ne s’est pas disloquée pendant le naufrage, ni sous la pression de l’eau. « Ces images ont été confiées à des spécialistes d’architecture navale. Elles sont en cours d’analyse » a souligné le préfet de l’Atlantique. « Toutefois, on ne peut pas écarter un enfoncement par le bas ». Le préfet a déclaré aussi qu’il avait demandé à l’armateur de présenter un plan d’action pour traiter, sur le long terme, l’impact de ce naufrage. Des opérations de pompage ne sont pas écartées.

De la coque continuent à s’échapper, à la verticale, des hydrocarbures. La préfecture maritime parle d’irisations. Un navire spécialisé dans la dépollution, le VN Sapeur, est actuellement sur zone et traite directement ces rejets.

Peu de traces de la pollution initiale

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP