24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Grandes marées. Le « 196 » numéro d’urgence des secours en mer

Grandes marées. Le « 196 » numéro d’urgence des secours en mer

Dernière mise à jour le vendredi 20 mars 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 19 Mars 2015
Visualiser l’article original



Grandes marées. Le « 196 » numéro d’urgence des secours en mer 19 mars 2015 à 06h35 Dans un communiqué, la préfecture maritime de l’Atlantique, rappelle quelques consignes de prudence à l’occasion des grandes marées qui auront lieu à partir d’aujourd’hui jusqu’à lundi prochain.
À commencer par l’existence d’un numéro national téléphonique d’urgence, le « 196 », pour toute demande de secours en mer.
« Si vous êtes témoins à terre d’un événement de mer impliquant des personnes ou si ces dernières paraissent en détresse,
le « 196 » permet de joindre directement un Centre opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross). Le « 196 » est gratuit et permet au Cross de vous localiser ». Car les forts coefficients de marée attendus, pouvant aller jusqu’à 119, vont attirer de nombreuses personnes sur le littoral de la façade maritime atlantique.
Règles de prudence C’est pourquoi, le préfet maritime appelle à la plus grande prudence pour toutes les activités se déroulant en bord de mer, et en particulier pour la pêche à pied ou les promenades sur le littoral. « 
Quelques minutes d’inattention peuvent parfois suffire pour se retrouver isolé à marée montante. Ces grandes marées ont pour conséquence d’augmenter le marnage (différence entre la hauteur de la pleine mer et celle de la basse mer) avec un brassage d’eau de mer plus important, et rendent donc les courants marins plus forts et la mer plus dangereuse ».

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP