19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > Grandes marées. Le bon outil pour pêcher dans les règles

Grandes marées. Le bon outil pour pêcher dans les règles

Dernière mise à jour le lundi 11 août 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 09 Août 2014
Visualiser l’article original



101 dimanche, 106 lundi, 113 mardi... Les coefficients de marée qui s’annoncent promettent de belles parties de pêche à pied sur tout le littoral breton. Pour aider les amateurs à pêcher intelligemment, un outil imaginé dans les Côtes-d’Armor sera distribué sur les estrans.
Franck Delisle est intarissable sur le sujet. Âgé de 34 ans, ce spécialiste en biologie marine, né en Ille-et-Vilaine et diplômé à Brest, a posé son bagage universitaire en baie de Saint-Brieuc pour laisser libre cours à sa passion : le bord de mer.
Plus exactement l’estran, qu’il observe depuis plus de 10 ans pour le compte de l’association environnementale VivArmor Nature. « Et je ne m’en lasse pas », reconnaît-il au milieu d’un flot ininterrompu d’explications, d’exemples, d’anecdotes puisés dans ses nombreuses recherches, mais aussi et surtout sur le terrain, qu’il arpente tout au long de l’année.

Patrimoine culturel

C’est donc assez naturellement que le jeune scientifique est devenu également spécialiste de la pêche à pied, activité indissociable de cet espace riche et mouvant depuis « au moins 200.000 ans avant notre ère », rappelle-t-il, et pratiquée aujourd’hui par près de 2 millions de Français, selon une étude réalisée par BVA à la demande de l’Ifremer.
Autant dire que l’on parle désormais d’un « patrimoine culturel », qu’il est important de préserver, veulent rappeler les membres de VivArmor Nature à l’occasion de ces grandes marées estivales.

Sensibilisation et méconnaissance

Comme ils le font depuis plusieurs années, des dizaines de bénévoles de l’association costarmoricaine vont donc aller à la rencontre des pêcheurs à pied de loisir afin de les informer sur les bonnes pratiques.
« Dans les Côtes-d’Armor, où 15.000 à 20.000 personnes peuvent venir sur une grande marée, nous faisons cela depuis plusieurs années. Nous recevons un très bon accueil de la part des pêcheurs. Lorsque j’ai commencé, en 2004, les gens craignaient surtout d’être verbalisés. Aujourd’hui, nous rencontrons des personnes plus sensibles à la question de la dégradation de l’environnement, constate Franck Delisle, convaincu des vertus de la sensibilisation. Car les mauvaises pratiques sont généralement liées à une simple méconnaissance ».

Pour aider les amateurs à pêcher intelligemment dans un contexte réglementaire mouvant, l’association a imaginé un outil de mesure très pratique qu’elle distribue depuis 2009, à raison de 6.000 exemplaires par an. Ce dernier a d’ailleurs été choisi au niveau national dans le cadre du programme européen Life +, sur la gestion durable de l’activité de pêche à pied de loisir, coordonné par l’Agence des aires marines protégées.

Cette réglette étanche, qui permet de vérifier la taille des espèces récoltées et de respecter les nouveaux quotas applicables en Bretagne depuis le 1er janvier dernier, sera distribuée à partir de dimanche, non seulement sur le littoral costarmoricain, mais également dans le Finistère, le Morbihan et en Ille-et-Vilaine par d’autres partenaires du projet. C

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP