19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > Grands fonds : la Scapêche sur la sellette

Grands fonds : la Scapêche sur la sellette

Dernière mise à jour le samedi 23 février 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance-entreprises" - 19 Février 2013
Visualiser l’article original


Si les TAC (taux admissibles de captures) en grande profondeur ont été récemment réévalués, l’avenir de cette pêche n’est pas garanti. Ce mardi, le Parlement européen démarre des auditions pour en décider. La Commission des affaires maritimes et de la pêche, présidée par Maria Damanaki, fera connaître son avis en avril, les députés européens en juin. L’occasion pour les écologistes de frapper fort.

Ce dont ne se prive pas Bloom. L’ONG veut démontrer qu’économiquement ce secteur n’est pas rentable. Sa cible, la Scapêche de Lorient (Groupe Intermarché), principal acteur en grande profondeur. « Acheter son poisson chez Intermarché équivaut presque à le payer deux fois : d’abord en amont par le biais de nos impôts puis en aval sur notre panier de ménagère », estime Claire Nouvian, présidente de Bloom.

À l’appui, les comptes d’exploitation de la Scapêche obtenus après « une procédure d’assignation en référé auprès du tribunal de Commerce », souligne l’écologiste. « En dépit de près de 10 millions d’euros de subventions perçues entre 2004 et 2011 et 20 millions d’euros injectés par le groupe Intermarché, la Scapêche a accumulé plus de 19 millions d’euros de pertes courantes » résume Denis Berger, trésorier de Bloom et auteur de l’analyse. « Sur les quatre dernières années, la perte cumulée atteint 2,7 M €. Sans les subventions d’exploitation, celle-ci serait de 7,36 M € ».

Les Mousquetaires contestent

Le Groupement des Mousquetaires « conteste fermement ces allégations.
_ Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP