17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables
Accueil > Actualités de la mer > Greffe. L’hémoglobine du ver marin bientôt testée sur le rein humain

Greffe. L’hémoglobine du ver marin bientôt testée sur le rein humain

Dernière mise à jour le mercredi 22 avril 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 21 Avril 2015
Visualiser l’article original



Du sang de ver marin pourrait bientôt offrir une réserve d’oxygène aux organes prélevés en vue d’une greffe.
Une recherche, pilotée par un néphrologue du CHRU de Brest, devrait démarrer en mai.
Il ne manque plus que le feu vert de l’Agence nationale de sécurité du médicament. « Ce sera une première mondiale. L’hémoglobine de l’arénicole, un ver marin, n’a encore jamais été testée sur les organes humains.
Ce projet hospitalier de recherche clinique (PHRC) a obtenu un financement national de 647.900 €. L’étude, dirigée de Brest, va être menée dans six centres français de transplantation rénale en même temps : Brest, Poitiers, Tours, Limoges, Lyon et Paris, à La Pitié-Salpêtrière », précise le professeur Yannick Le Meur, néphrologue au CHRU de Brest, qui va piloter l’étude prévue sur une année.
Mieux oxygéné et conservé Chaque équipe va placer une partie des reins prélevés dans la solution classique de conservation, à laquelle il sera ajouté ce produit issu du monde marin baptisé HEMO2Life. Objectif : assurer une oxygénation de l’organe pour une meilleure conservation et préservation de ses fonctions.
L’histoire du sang de ver marin mérite d’être racontée. Au milieu des années 90, un scientifique du CNRS de Roscoff, Franck Zal, s’interroge sur la capacité étonnante de l’arénicole à survivre à marée basse, sans apport d’oxygène, alors qu’il est enfoui dans le sable. L’hémoglobine de ce ver marin est un remarquable transporteur d’oxygène en très grande quantité.
Les propriétés de cette hémoglobine se sont avérées si intéressantes que Franck Zal a créé sa start-up, Hemarina. L’HEMO2Life a déjà été testée, avec succès, sur des petits animaux et pour la conservation d’organes de porc, dans un laboratoire Inserm de Poitiers.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP