15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Haro sur le phoque gris de la Baie de Canche

Haro sur le phoque gris de la Baie de Canche

Dernière mise à jour le mardi 16 avril 2013

Article paru
sur le site "La semaine dans le Boulonnais" - 15 Avril 2013
Visualiser l’article original


C’est pour comprendre cette présence parfois envahissante du phoque et surtout pour pousser un cri de colère que Fabrice Gosselin avait organisé une matinée débat, samedi, à Stella-Plage. Le président de l’association des pêcheurs à pied de la Côte d’Opale avait invité plusieurs de ses membres, ainsi que des responsables d’organisation tel que le Parc Naturel Marin, afin de discuter du problème.
Pour planter le décor, il suffit d’écouter Pierre-Georges Dachicourt, marin-pêcheur, pour qui la mer est tout un art de vivre : « On recense une dizaine de phoques en Baie de Canche, environ 70 en Baie d’Authie et plus de 400 en Baie de Somme. C’est d’abord la place aux phoques, les hommes arrivent après. C’est une situation qui n’est plus possible ! » Pierre-Georges Dachicourt ne pointe pas uniquement du doigt la prolifération des phoques au niveau des estuaires comme il s’en explique : « Oui aux aires marines protégées, mais pas n’importe comment.
Les phoques sont là, c’est bien. Mais leur présence ne doit pas se faire au détriment de l’homme. Aujourd’hui, la situation m’inquiète beaucoup ! » Un phoque avalerait plus d’une tonne de poisson par an...
Mise en place
du Parc Naturel Marin
Ce qui chagrine également ceux qui pratiquent la pêche en mer ou à partir des côtes, c’est la future mise en place d’une zone de 20 % déclarée en non-pêche dans le Parc Naturel Marin. C’est Xavier Harlay, chargé de mission pour le Parc Naturel Marin créé depuis 2012 qui a tenté d’apporter quelques réponses aux inquiétudes : « Le Parc Naturel Marin est dans une phase de mise en place. Un conseil de gestion devrait se réunir au mois de juin prochain. Le Parc Naturel Marin, c’est vous. Les zones seront décidées en concertation avec les acteurs du territoire maritime. Les réserves de pêche, on ne sait pas encore comment elles seront définies. Interdiction totale de pêche ou avec un certain pourcentage, on n’en sait rien ?
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP