15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare
Accueil > Actualités de la mer > Hécatombes dans les ruches : des abeilles forcées à butiner trop (...)

Hécatombes dans les ruches : des abeilles forcées à butiner trop jeunes

Dernière mise à jour le jeudi 12 février 2015

Article paru
sur le site "Le Monde Planète" - 10 Février 2015
Visualiser l’article original



Face à la disparition des abeilles qui frappe depuis le début des années 2000 de nombreuses ruches en Europe et aux Etats-Unis surtout, avec des effondrements de populations de 30 % à 90 % en raison des insecticides ou des parasites, une étude met au jour qu’un des facteurs majeurs de cette hécatombe : les abeilles les plus jeunes se trouvent contraintes de butiner trop précocement pour pallier l’insuffisance en nombre d’insectes adultes, ce qui provoque leur mort. L’organisation sociale des ruches s’en trouverait bouleversée.

De précédentes recherches avaient déjà montré que de telles situations, avec des insectes adultes victimes d’insecticides ou de parasites, contraignaient les jeunes abeilles à aller butiner plus tôt que la normale. Cette nouvelle étude, parue lundi dans les comptes rendus de l’Académie américaine des sciences (NAS), vise à en déterminer les effets physiologiques sur ces insectes et les conséquences sur les colonies. Normalement, les abeilles commencent à butiner à deux ou trois semaines. Mais quand les ruches sont affaiblies par des maladies, un manque de nourriture ou d’autres facteurs qui tuent les abeilles adultes, les jeunes doivent prendre le relais plus tôt.

« ÉQUILIBRE COMPROMIS »

Les chercheurs ont attaché des émetteurs radio qui ont permis de suivre les mouvements de milliers d’abeilles durant toute leur vie. Ils ont constaté que celles qui commençant à butiner très jeunes mouraient plus souvent que les autres lors de leurs premiers vols hors de la ruche. « Le fait que les jeunes abeilles quittent la ruche plus tôt pour aller chercher du nectar et du pollen est probablement une adaptation à la réduction du nombre d’abeilles butineuses plus vieilles

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP