Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Les espèces > Crustacés > Homard européen

Homard européen

Homarus gammarus

Dernière mise à jour le lundi 7 octobre 2019


Homards Bretons (Européens)
Nom scientifique international (obligatoire sur l’étal)
Homarus gammarus
Nom usuel Homard
Noms régionaux Homard breton, petit bleu, homara, lorman, hangaou
France Homard européen
Royaume-Uni European lobster
Allemagne Europäischer Hummer
Italie Longobardo, gambero marino
Espagne Bogavante
Portugal Lavagante
Classification Malacostraca
Ordre Decapoda
Famille Nephropidae
Description - carapace bleue avec des taches blanches, différente entre mâle et femelle, grandes antennes orange

- deux pinces différentes, une coupante et une broyeuse

*****
Poids commun relevé De 700 g à 1 kg
Poids moyen à l’âge adulte De 1,5 à 2 kg
Poids maximum relevé 7 kg et environ 60 cm
Durée de vie maximale relevée + de 20 ans
*****
Distribution géographique Océan Atlantique, Manche, Mer du Nord, rare en Méditerranée
Habitat Le jour il vit dans son abri où il passe son temps à ranger les sédiments présents
Il peut aussi habiter dans un tunnel entre deux roches ou dans un trou dimensionné suivant sa propre taille
Il apprécie également les épaves
Il marque son territoire et chasse les congénères qui voudraient s’immiscer
Profondeur habituelle De -20 à -100 m, en Méditerranée à -30 m
Sédentaire Non
Pélagique Petits déplacements ponctuels de la femelle et des larves
*****
Maturité sexuelle 2 à 3 ans
Reproduction Quand la femelle atteint les 600 g environ, juste après sa mue, sa carapace étant encore molle, le mâle introduit son sperme qui pourra féconder le le produit de la ponte de deux ans
Les éclosions ont lieu sur plusieurs mois, mais le maximum intervient en mai-juin .
*****
Habitudes alimentaires Le homard est omnivore et agressif
Il sort la nuit, il voit, sent et détecte ses proies (toujours inférieures à sa taille) grâce à ses antennes et fait preuve d’une grande vivacité pour lancer ses pinces
Poissons, crustacés, voire gros coquillages, font son ordinaire
*****
Prédateurs Les poulpes et l’Homme
Mode de pêche Casiers appâtés (et chalut)
État de la ressource évaluée Généralement à la baisse
*****
Qualités gustatives La chair du homard européen est particulièrement bonne bien que serrée, elle est d’une mâche agréable et développe des saveurs fines et épicées à la fois
La cuisson a une énorme importance, pas assez cuite elle est gluante et trop cuite elle perd ses arômes
Informations nutritionnelles
*****
Aquaculture (Élevage) Tentative d’élevage en cours
Pays d’origine GB, Norvège, Corse (pour repeuplement)
*****
Le saviez-vous ? Le plus gros homard Européen péché mesurait 1,26 m, pesait 9,3 kg et avait environ 50 ans
Le Homard sélectionne ses proies en fonction de ses besoins physiologiques et non l’abondance des espèces dans le milieu
Par exemple il consomme son ancienne carapace pour récupérer le calcium

.

Taille minimale de prise
Périodes de fermeture
Nbre prises/pers/jour
8,7 cm (coffre)

Marquage obligatoire

.

*** RÉGLEMENTATION DE LA PÊCHE DE LOISIR ***

La réglementation ou plutôt les réglementations concernant la pêche à pied de loisir sont très complexes et varient selon les départements.

c’est pourquoi vous pourrez utilement consulter le site : http://www.pecheapied-loisir.fr/je-suis-pecheur/reglementation/


Vous y trouverez des explications et des renseignements nécessaires pour bien comprendre la réglementation applicable sur votre lieu de pêche et pour vous permettre de passer un moment agréable au bord de la mer.


Il est très important de connaître la réglementation de votre secteur car tout abus, toute prise sous-taille ou en surnombre peuvent être lourdement sanctionnés.

.

RAPPELS PÊCHE DE LOISIR

La vente des produits pêchés est rigoureusement INTERDITE
La pêche est INTERDITE entre le coucher et le lever du soleil
La pêche dans les herbiers de zostères et de posidonies est INTERDITE

Conseils d’achat :
Achats possibles ou à éviter les mois suivants :
janvier
février à juin

juillet et août

septembre à novembre

décembre

Pendant les mois en rouge la demande est très supérieure à l’offre, ce qui entraîne une augmentation du prix de 50% !
.
Le choix d’un homard est relativement aisé :
.
- le homard doit avoir le corps replié, les petites antennes au-dessus des yeux doivent être mobiles
- il doit être de teinte foncée (toute décoloration pouvant évoquer une mue en cours, ou une conservation avancée en casier ou en vivier, le plus souvent pour de gros homards de plus d’un kg).
- un homard présenté corps à plat doit être soulevé, s’il ne remonte pas son corps dans la seconde : ne l’achetez pas !


Conservation :

- un homard bien vivant peut se conserver au frais durant 48h sans aucun problème.
- au-delà il doit être cuit.


Recette(s) :

- Homard à l’armoricaine
- Homard breton grillé (petit bleu)


Bibliographie et liens :

- Jean-Claude Quéro et Jean-Jacques Vayne
Fruits de mer et plantes marines des pêches françaises
Editions Delachaux et Niestlé Ifremer
.
- Sophie Rozen-Faou et André Rozen
Crustacés de nos côtes Atlantique, Manche, Méditerranée
ISBN 978-2-84833-178-2
.
- Doris
SOHIER Sandra, PETIT DE VOIZE Patrice, NOËL Pierre in : DORIS, 01/06/2017 : Homarus gammarus (Linnaeus, 1758), http://doris.ffessm.fr/ref/specie/747



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP