Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Huître plate. Les 10 commandements du gourmet

Huître plate. Les 10 commandements du gourmet

Dernière mise à jour le samedi 9 novembre 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 22 Octobre 2019
Visualiser l’article original


1. Les huîtres plates s’achètent vivantes et fermées.

2. Elles se conservent bien à plat (coquille creuse vers le bas) dans un endroit frais (entre 5 et 15° C). Dans une assiette ou un plat, elles se conservent quatre à cinq jours et dans leur emballage d’origine, jusqu’à une dizaine de jours.

3. Pour vérifier la fraîcheur d’une huître, il suffit de la piquer avec la pointe d’un couteau ou verser dessus une goutte de citron. Si elle se rétracte un peu, elle est fraîche.

4. Lors de sa dégustation, l’amateur constatera une chair délicate. Au nez, elle dégage des parfums boisés. En bouche, elle est légèrement ferme et croquante et il s’en dégage un mélange subtil d’amande, de noisette, d’iode, peu salé. Lorsqu’elle est de bonne qualité et bien fraîche, la persistance du goût en bouche est longue et savoureuse.

5. L’idéal est d’attendre pour la consommer au moins un à deux jours après la date de son conditionnement, de l’ouvrir une heure avant de la déguster et au moment de son ouverture, de vider une partie de l’eau qu’elle contient. L’huître en secrétera une nouvelle bien plus goûteuse.

6. Ne jamais poser les huîtres sur de la glace, mais directement dans une assiette ou un plat. L’idéal, si on en dispose, est de les présenter sur un lit d’algues ou de gros sel.

7. À chacun son goût : crues naturelles et sans accompagnement, ou avec quelques gouttes soit de citron soit d’une vinaigrette parfumée de fines tranches d’échalotes.

8. L’huître ne se gobe pas. Pour mieux l’apprécier, il faut la croquer afin de lui permettre de libérer toutes ses saveurs.

9. Pour la grande majorité des consommateurs, les vins blancs secs frais et vifs restent l’accompagnement d’une dégustation d’huîtres plates (Pouilly fumé, Muscadet-sur-lie, Chablis, Meursault, l’Entre-deux-mers, Graves, Sylvaner et bien sûr Champagne brut).

Il ne faut pas négliger l’intérêt de certains vins rouges légers, fruités et frais tels que les Beaujolais Villages…

10. L’idéal est de servir les huîtres plates de Bretagne et les vins à une même température de 6 à 8° C.

Le saviez-vous ?

L’huître plate Belon est la dénomination officielle de toute huître plate née, élevée et expédiée à partir de Bretagne. Les premiers élevages ont été menés par des ostréiculteurs installés sur la rivière Le Belon, où ils affinaient leurs huîtres.

Au fil du temps avec l’augmentation de la production sur l’ensemble du littoral breton cette dénomination, connue du consommateur, est devenue générique et utilisée par tous.
.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP