29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large
Accueil > Comment faire ? > Huîtres plates - Comment les ouvrir ?

Huîtres plates - Comment les ouvrir ?

Dernière mise à jour le mardi 20 décembre 2016

Beaucoup de gens hésitent encore à ouvrir des huîtres plates, se privant ainsi d’un mets de choix !
Plusieurs procédés ont été utilisés pour faciliter la chose : le fil d’acier inoxydable introduit dans l’huître, le sciage ou l’émeulage des coquilles, suivis d’un bouchage à la cire.
Certains de ces procédés perdurent timidement tandis que d’autres semblent avoir été abandonnés.
Ici je vous donne en photos les explications simples qui vous permettront en tout temps de déguster ces merveilles de la mer !





- Photo n° 1 : Rassemblez sur un plan de travail, qui n’est pas susceptible d’être abîmé par l’eau de mer (évitez, par exemple, un égouttoir d’évier en inox), vos huîtres ainsi que votre couteau et votre chiffon.
- Photo n° 3 : Serrez fermement votre huître dans le chiffon en présentant l’arrière de l’huître.
- Photo n° 3 : Introduisez le couteau juste à côté de la partie extérieure la plus fine et, du bout du couteau, cherchez l’interstice ; votre couteau devrait s’enfoncer d’environ 1/2 cm.
- Photo n° 4 : Effectuez une torsion du couteau vers vous, un "ploc" un peu sourd vous avertira que les deux coquilles sont séparées.
- Photo n° 5 : Passez votre couteau au ras du couvercle, afin de pouvoir le retirer, en le conduisant parallèlement vers l’avant de l’huître ; ce faisant, vous couperez le pied (qui permet à l’huître de s’ouvrir et de se refermer).
- Photo n° 6 : Détachez l’éventuelle partie de l’huître qui serait restée accrochée au couvercle.
- Photo n° 7 : Videz l’eau et les éventuels bris de coquille, une seconde eau apparaîtra dans les dix minutes.
Vidéo : ici


Ne mettez jamais vos huîtres sur de la glace ; déposez-les sur un plat ou sur des assiettes en intercalant éventuellement du goémon.

Une fois ouvertes, consommez vos huîtres dans les 2 heures !



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP