21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"
Accueil > Actualités de la mer > Hydrolienne de Paimpol. Nouveau retard en vue

Hydrolienne de Paimpol. Nouveau retard en vue

Dernière mise à jour le mercredi 3 avril 2013

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 28 Mars 2013
Visualiser l’article original


Le projet avait glissé d’un an sur le calendrier initial, avant que l’hydrolienne de l’Arcouest, destinée à être immergée au large de Bréhat (22), ne se retrouve par 25 m de fond en rade de Brest, à la suite de la rupture d’un treuil de levage. Après six mois dans son élément, elle était hier moins nette que lors de la visite à Brest, en septembre dernier, d’Henri Proglio, P-DG d’EDF. Elle a cependant la même physionomie. Sur le pourtour extérieur, des « plaques » en matériaux composites manquent toutefois. Elles avaient été endommagées lors de la chute et enlevées depuis par des plongeurs. Une forme tubulaire se retrouve penchée à la suite d’un premier essai de relevage en début de semaine, contrarié par des courants venant de la terre. Durant le même essai, une armature en métal a été partiellement tordue. Mais la seconde tentative fut la bonne.

Près de 1.00O tonnes

Il s’agissait tout de même de relever près de 1.000 tonnes avec une légère inclinaison, due à un envasement de deux pieds sur un peu moins d’un mètre et d’un troisième pied sur un peu plus de deux mètres. « Il n’y a pas de fissure observée sur le tripode », indiquait, hier, Vincent Denby Wilkes, délégué régional EDF. La turbine va en être désolidarisée et démontée pour être examinée. « Cela devrait prendre au moins un mois. Après, on aura une meilleure idée des opérations », commentait le délégué général. Aujourd’hui, Il n’est pas possible de dire si un renvoi de la turbine en Irlande, chez le fabricant OpenHydro, sera nécessaire ou pas. Des essais, comme ceux qui se déroulaient en rade de Brest, seront nécessaires avant l’immersion, pour des tests de trois mois, à Paimpol-Bréhat, a priori à partir d’octobre. Quel retard induit alors l’incident ? « Un peu moins d’un an, un peu plus d’un an ? ». Vincent Denby Wilkes ne pouvait trancher hier.

Discussion avec les pêcheurs
Lire l’article complet ...http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/hydrolienne-de-paimpol-nouveau-retard-en-vue-29-03-2013-2051236.php


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP