19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Hydrolienne de Paimpol. Nouveau retard en vue

Hydrolienne de Paimpol. Nouveau retard en vue

Dernière mise à jour le mercredi 3 avril 2013

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 28 Mars 2013
Visualiser l’article original


Le projet avait glissé d’un an sur le calendrier initial, avant que l’hydrolienne de l’Arcouest, destinée à être immergée au large de Bréhat (22), ne se retrouve par 25 m de fond en rade de Brest, à la suite de la rupture d’un treuil de levage. Après six mois dans son élément, elle était hier moins nette que lors de la visite à Brest, en septembre dernier, d’Henri Proglio, P-DG d’EDF. Elle a cependant la même physionomie. Sur le pourtour extérieur, des « plaques » en matériaux composites manquent toutefois. Elles avaient été endommagées lors de la chute et enlevées depuis par des plongeurs. Une forme tubulaire se retrouve penchée à la suite d’un premier essai de relevage en début de semaine, contrarié par des courants venant de la terre. Durant le même essai, une armature en métal a été partiellement tordue. Mais la seconde tentative fut la bonne.

Près de 1.00O tonnes

Il s’agissait tout de même de relever près de 1.000 tonnes avec une légère inclinaison, due à un envasement de deux pieds sur un peu moins d’un mètre et d’un troisième pied sur un peu plus de deux mètres. « Il n’y a pas de fissure observée sur le tripode », indiquait, hier, Vincent Denby Wilkes, délégué régional EDF. La turbine va en être désolidarisée et démontée pour être examinée. « Cela devrait prendre au moins un mois. Après, on aura une meilleure idée des opérations », commentait le délégué général. Aujourd’hui, Il n’est pas possible de dire si un renvoi de la turbine en Irlande, chez le fabricant OpenHydro, sera nécessaire ou pas. Des essais, comme ceux qui se déroulaient en rade de Brest, seront nécessaires avant l’immersion, pour des tests de trois mois, à Paimpol-Bréhat, a priori à partir d’octobre. Quel retard induit alors l’incident ? « Un peu moins d’un an, un peu plus d’un an ? ». Vincent Denby Wilkes ne pouvait trancher hier.

Discussion avec les pêcheurs
Lire l’article complet ...http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/hydrolienne-de-paimpol-nouveau-retard-en-vue-29-03-2013-2051236.php


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP